Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

nach Berlin-go

23 Novembre 2008 , Rédigé par Zigmund Publié dans #voyage

De temps en temps je regarde avec un peu de nostalgie les photos de nos deux voyages à Berlin.

 

 

 

 

 

 

 

    J'espère que cet article restera dans l'ombre car l'un    des  charmes de Berlin, c'est que la ville reste à l'écart des destinations touristiques classiques.

Vous en connaissez beaucoup des capitales où vous circulez sans trop de problèmes en voiture, où vous vous garez quasi en plein centre sans galère ?

 

 

 

Nous avions trouvé un appartement bien agréable  à deux pas de la porte de Brandebourg, du Tiergarten et du Reichstag. A part pour certains monuments, comme le Reichtag , le Musée, ou la tour TV, on est assez peu géné par la foule. Il y a peu de grandes villes où vous sentez que vous avez de l'espace, dans le Tiergarten vous pouvez  vous sentir quasi seul ou éloigné du plus proche humain et çà c'est un vrai bonheur.

Me reste en regardant les photos l'envie de revoir encore  Prenzlauer Berg, les serres art nouveau du jardin botanique, le vieux quartier près de la Spree, le Reichstag et sa coupole avec ce cône central tapissé de miroirs, un peu partout des sculptures étonnantes, des innovations architecturales souvent réussies.

<=La porte de Brandebourg vue à travers la coupole du Reichstag

 

 

Juste à gauche de la porte en venant de l'Ouest, se trouve une petite salle ouverte à tous, nommée "silence à la porte de Brandebourg" ; je reconnais n'avoir pas été capable d'y rester plus d'une dizaine de secondes et j'ai été plutôt opressé par cette salle en clair obscur sans déco, remplie de gens assis en silence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

presque en face de la synagogue se trouve cet espace alternatif (?). pas facile de définir ce lieu...il y a un petit bistro, des sculptures, quelques peintures, des trucs et des bidules indéterminés. Se dégage une ambiance sympa , on ne se sent pas rejettés.

Plus loin vers Prenzlauer Berg, un autre espace plus clean, mais trop sérieux également dédié aux artistes...

 

 

 

Lors du premier voyage,des amis nous avaient rejoint. Philippe avait sauté en speed dans le train à Paris sans réaliser que ses chaussures neuves trop petites allaient lui  pourrir le voyage. A la descente du train il était hors de question de remettre les chaussures,et Philippe s'est offert une partie d'Unter den Linden pieds nus, s'est présenté à la réception (guindée) pieds nus après avoir déposé ses souliers sur le tapis brosse de l'entrée...Une fois réglé le problème de l'hébergement, il est monté dans un taxi, a montré ses pieds au chauffeur(il ne parle ni allemand ni anglais) lequel l'a conduit au marchand de chaussures le plus proche.

Il a plus tard passé une bonne heure à discuter de sa passion des ours avec un libraire qui ne parlait pas français  et est ressorti avec un beau livre en allemand sur le sujet.

 

 

 

 

 

 

 


 sur chacun de ces pans de murs en verre sont gravés les articles de la constitution allemande.  Contraste évident à l'époque entre la clarté,  la simplicité de ces quelques articles .et  la complexité embrouillée et (voulue ?)de  la  constitution européenne  rejetée quelques mois avant par référendum en France

 

.

 

 


 

Voilà , je ne vous ai pas parlé du chateau de Sans Souci, le Versailles allemand, joli mais décevant car petit, lors de mon prochain voyage je partirai à la découverte du Wannsee, j'irai  voir les nouvelles serres du jardin botanique.

Avant d'y retourner, il faudrait que je me remette  à l'allemand... 

P.S : le pitoyable calembour du titre est du au fait qu'avant le second voyage notre voiture a été volée et que nous avons acheté un "berlingo" pour retourner à Berlin.


Découvrez Noir Désir!

Découvrez 17 Hippies!

Partager cet article

Commenter cet article