Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

les oculistiques congrès à Paris

21 Décembre 2008 , Rédigé par zigmund Publié dans #oeil et regard


Découvrez Tri Yann!

    


    En décembre, j'ai pris l'habitude d'aller aux AOP(=ateliers d'ophtalmologie pratique). Les zAOP  sont l'occasion  pour beaucoup de mes collègues d'aller à Paris en famille et de plus de  faire quelques achats de Noël, une fois les ateliers terminés. Cà se passe dans un grand hôtel du XIV ème arrondissement.
Comme le nom l'indique, nous sommes divisés en ateliers que nous avons choisi un mois avant par internet..
Pour les secrétaires c'est un beau casse -tête que de faire entrer 500 ophtalmos dans une dizaine de salles en fonction des ateliers qu'ils ont cochés.
 Quelques bugs font  qu'on voit  errer sur trois niveaux des égarés hagards à la recherche de leur salle,  de leur atelier,  et comme certaines salles portent  des noms de musiciens,  on entend des trucs  rigolos du genre  "Je cherche Miles Davis ?" "c'est à côté de Louis Armstrong !"
 Bon , une fois qu'on a pris l'habitude, le charme est un peu rompu .
(suit un petit aperçu de ces deux geants -séquence nostalgie- la version d'Armstrong,  je suis  carrément fan)


Découvrez Miles Davis!

-----------------------------------------------------------------------------------


Découvrez Louis Armstrong!

----------------------------------------------


   Mais, revenons z'aux ophtalmos qui errent dans les couloirs et arpentent les escalators à la recherche de leur salle.
Les cours sont en général d'un bon niveau, et on peut poser des questions.
   Aux pauses , on visite l'expo : chaque labo est là avec ses blocs colorés, ses stylos, ses plaquettes pas-sion-nantes.Comme ils n'ont plus le droit de nous offrir le moindre stylo dans nos cabinets (çà augmente le prix du médicament et çà creuse le trou de la sécu ! ) ils se rattrappent sur les congrès où ils ont le droit.
 Mais çà me gave grave de devoir écouter leur pub pour avoir un stylo rigolo , alors cette fois ci conscience et bagages légers...
Depuis quelques années, la mode est aux compléments alimentaires pour la DMLA
 (la Dégénerescence Maculaire Liée à l'Age c'est une saloperie qui atteint la partie centrale de l'oeil = la macula-rendant impossible toute lecture, laissant juste la possibilité de se diriger... pour vous donner une idée : mettez vos poings fermés devant vos lunettes : vous voyez seulement sur les côtés, c'est çà une DMLA !...c'est de plus en plus fréquent avec le vieillissement de la population et les traitements quand ils existent, coûtent une fortune)
 Donc, on s'est aperçu que si on avait une alimentation saine avec legumes, fruits ,et poisson on augmentait ses chances de repousser la maladie.
Et les labos ont chacun sorti leur recette, en y ajoutant régulièrement un ingrédient  encore plus "in-dis-pen-sa-ble que le précédent !  
Et voilà : pendant de longues minutes de votre précieux temps le pauvre visiteur (qui craint le chômage si vous ne prescrivez pas son  machin) vous explique l'intéret d'avoir rajouté un peu de jujube , une pincée d'écorce de caroubier** dont on a prouvé in vitro ou sur de pauv'zanimaux que çà ralentissait la production de radicaux libres -"or c'est bien çà que nous cherchons à faire, hein, docteur ? "d'ailleurs, j'ai là une étude du (grand) docteur Dugland dont les résultats sont très prometteurs " vous voilà souriant béatement, lâche et honteux, alourdi de  (minimum) quatre pages incompréhensibles à faire disparaitre discrètement (çà ne brûle pas, c'est du papier glacé).(parfois la couleur ou la forme justifie  un sauvetage pour transformation ultérieure  en origami)
c'est d'un lourd ! ces traitements ne sont pas remboursés, donc difficiles à prescrire ; quant à  l'efficacité, on ne  sait pas (dans  20, 30  ou 40 ans, on verra si ceux qui se sont bourrés de compléments alimentaires sont toujours "bon oeil").

Il y a aussi les vendeurs de matériel médical, avec leurs belles machines qui nous font baver d'envie
"gagnez du temps " "défiscalisez ! " (et si  moi je préfère payer des impôts hein?). Comme je suis venu sans le sou, que j'ai rompu toutes négociations avec mon banquier, je passe sans même jeter un oeil,(j'adore cette expression en tant qu'oph) un petit sourire poli parfois, c'est le max que j'accepte d'offrir.
 Et puis il y a les collègues, qu'on rencontre une ou deux fois par an, mes anciens copains  et copines de fac devenus oph comme moi. Et là, il y a une chose qui m'agace au plus haut point  c'est que  tout le monde est là,  beau, propre sur lui, tout sourire, "genre j'ai voté s..." et la vie est belle".  Les femmes sont  toutes habillées classe, sexy, tout le monde est jeune et beau.
Parrallèllement sur la liste internet syndicale des ophtalmologistes, on discute, on s'insulte parfois, on s'inquiète surtout du devenir de la profession, de notre propre disparition, et eux non,  IRL*,  tout en trempant un macaron dans leur café, ils  vous disent à quel point   optruc (le logiciel qui consulte à votre place et promène le chien) a changé leur vie...
Alors en face, moi, malgré mes  efforts vestimentaires, et mon sourire qui sonne faux, j'ai l'air d'un martien à défendre mon stylo plume et mes dossiers papiers  où je suis seul à lire mon écriture . Je fais sans doute figure de neuneu rétro, mais peu d'entre eux   maitrisent comme moi  un logiciel de comptabilité  pour la gestion de leur cabinet. 
Je ressors de là fatigué,content de ce que j'ai appris, désolé de ce que je vais oublier malgré les notes prises, déçu de n'avoir partagé que  sourires convenus et banalités de bon aloi avec les chers confrères et d'avoir joué avec eux à "tout va très bien madame la marquise"



Découvrez Ray Ventura!






Dehors Paris,  la vraie vie , la foule, les mendiants,  les départs en vacances, les achats de noël, les soldats en armes, les illuminations, je suis pressé de rentrer dans ma campagne avant l'orage qui menace. 
 
* pour ceux qui l'ignorent IRL= in real life
** inutile de foncer bouffer du jujube ou de desosser votre caroubier, mettre les vrais ingrédients de ces compléments alimentaires m'aurait peut etre valu des ennuis...

Partager cet article

Commenter cet article