Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

le boeuf sur le toit

13 Janvier 2009 , Rédigé par collectif l'escale Publié dans #around l'escale

Depuis quelques années, mes voeux sont envoyés au moment du nouvel an chinois, c'est à dire fin janvier début février.
Plusieurs raisons à çà  :

-début Janvier, je suis régulièrement submergé par un tas de tâches administratives et comptables (j'vous dis pas l'état de la table !...) et que je m'y prenne dès réception des formulaires ou "à la bourre",  il y a régulièrement quelque chose qui bugue,  me bouffe mon  temps, et me met d'une humeur de chien.
-je suis pas top pour les voeux classiques
- effaré par le hiatus de plus en plus fréquent entre les souhaits convenus de "bonne année, bonne santé, bonheur et tout çà" et  les catastrophes qui nous environnent, je me vois incapable de souhaiter bonne année à mes proches avec en arrière pensée, les sans-abris, les sans-papiers, les guerres, la lente destruction du monde  alentour.
 La seule issue que j'ai trouvée est donc ce décalage des voeux dans le temps et de faire dans l'exotisme. 
Quelqu'un de mon entourage  envoie depuis quelques années  un cours de chinois annuel à titre de voeux, et m'autorise à l'utiliser comme support à mes voeux ; "souhaitons nous beaucoup de cours de chinois annuels. Si une vie entière est, dit on, insuffisante pour maîtriser la langue chinoise écrite, la lecture du cours annuel de chinois prolonge donc votre vie d'une année, faites  bon usage de cette année qui vous est offerte"  
Avec son accord, je vous envoie donc le cours de chinois de l'année du buffle :   


"Voici venu le temps de notre cours de chinois annuel, puisque prend fin l’année  chinoise du rat et que commence bientôt l’année du buffle.

Un mauvais calembour –mais ce sont mes préférés- s’impose d’emblée : année du rat et passage direct à l’année du bluff.

 Souvenez vous, je terminais notre  précédent cours de chinois par « l’une des sources internet consultées pour ce cours, signale que l’année du Rat serait propice à la spéculation, et que ce serait une  bonne année pour les placements boursiers…» et à cette époque les bourses de la planète s’offraient déjà un beau plongeon… que dire aujourd’hui !

L’année du buffle, ou du bœuf, commencera le 26 janvier 2009.

 Passons rapidement sur la symbolique du bœuf ou du buffle  pour les deux : calme, bonté, force paisible.

Le bœuf est plutôt respecté en Asie.  Le plus célèbre est  un buffle qui sert de monture au maître taoïste Laozi (Lao Tseu) pour voyager vers l’Ouest.

Chez nous, il en va différemment : le célèbre « les Français sont des veaux ! » (d’un  président peu reconnaissant envers ses électeurs)  n’avait rien d’un compliment …

Le troupeau des bovidés illustres  est assez  clairsemé.

 Dans la  fable de La Fontaine  « la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf »  la grenouille  vole la vedette au bœuf  mais meurt ridiculement  sur scène.

Nostalgie et émotion : souvenez-vous de  Marguerite, la vache qui accompagne Fernandel dans son voyage « la vache et le prisonnier ».  Quoi ? Vous n’avez pas versé la moindre  larme, et n’avez pas renoncé au steak dans les semaines suivantes ?  vous êtes un monstre sans cœur !

D’autres bœufs  plus généraux sont tapis dans un coin de notre conscience « qui vole un œuf, vole un bœuf » et « mettre la charrue avant les bœufs ».

Il y en a un pratique et grammatical : un œil de bœuf se dirait au pluriel « des oeils de bœuf » 

 

Il y a aussi «  faire un bœuf, en musique », qui vient du nom du restaurant parisien « le bœuf sur le toit » où des musiciens célèbres se réunissaient. Prenez le temps de découvrir ou d’écouter le Bœuf sur le toit de Darius Milhaud. -----------------------------





 

- 

Mais venons-en aux chinoiseries annuelles d’usage  :

 

L’idéogramme du bœuf est simple à tracer

D’abord la virgule, puis le trait horizontal du haut, puis celui du bas chouia plus grand, et enfin ,le vertical ( mes tentatives de traçage  sur ordinateur se terminent généralement par un certain agacement et beaucoup de gros mots …)

 

Il se prononce niú

comme dans l’anglais new (l’accent sur le u de niu vous indique le ton remontant comme si vous posiez une question)

 

 niú ròu = viande de bœuf (utile pour les sans cœur qui vont au restau chinois à la sortie du cinéma)

 

 shuǐ niú =buffle( mot à mot : bœuf d’eau)

 

  shuǐ = eau ( shuǐ se prononce chou’éi  descendre  puis monter le ton)

 

 

Avançons encore dans la chinoisitude pour vous souhaiter une bonne année du buffle et… parler argent :  là bas,  il s’agit en effet d’une préoccupation prioritaire. Voici  l’idéogramme de la richesse

   cái

Formé de 2 caractères :

  bèi représente un coquillage(cauris ou cyprée) qui servait de monnaie d’échange  au néolithique .Ce caractère désigne  ce qui est précieux

 cái   qui signifie aptitude , talent

Leur union représente non pas la richesse en tant que puissance, mais plutôt « le pouvoir d’achat »

L’injonction

 

fā cái !

enrichissez -vous , n’a rien d’indécent pour un chinois, c’est la formule la plus courante  pour les vœux de nouvel an et il est normal d’offrir à ses enfants adultes une enveloppe rouge, marquée de ces caractères et contenant de l’argent.

Au moment de formuler mes vœux pour cette année du buffle, je balance entre vous souhaiter santé, bonheur et tutti quanti… comme il est d’usage en Occident, et vous souhaiter l’enrichissement à la chinoise. Tous, nous venons d’offrir à Picsou,  monsieur Sylvestre et consorts, une  monstrueuse enveloppe rouge  et nous n’avons  pas entendu le moindre « merci !» Si la situation n’était pas si inquiétante  pour les économies ou l’emploi de certains, je m’autoriserais bien une amorce de sourire. Consolons nous mutuellement en nous disant que  nous voilà riches de  ces quelques caractères que je vous offre sans euros dans l’enveloppe rouge. (qui  a murmuré : « zut, j’aurais préféré ! » ?) Enfin, je me permets de conseiller à ceux d’entre vous à qui restent quelques richesses  après le passage du cyclone, de réfléchir sérieusement à leur destination, d’en faire profiter ceux qui en sont démunis, et de savoir en  jouir eux-mêmes avec tact et modération . Carpe diem. "

PABK 

 

Bibliographie

-Cyrille Javary : 100 mots pour comprendre les chinois. Albin Michel

  -http://www.chine-nouvelle.com/outils/editeur.html



 

Partager cet article

Commenter cet article

Berthoise 14/01/2009 20:52

J'avais écrit un com' qui a du se perdre. Je disais que j'étais bœuf, ça fait bizarre à dire comme ça, je suis bœuf, on m'a déjà dit que j'étais une peau de vache, mais affirmer je suis bœuf, je trouve ça étrange. Donc en tant que bœuf, puisque bœuf je suis, j'aime le côté placide et volontaire de la bête.

Zigmund 14/01/2009 23:55


le croirez vous : aujourd'hui était jour des courses  au moment de tendre la main vers un beau morceau de boeuf, j'ai  bien failli renoncer et aller au rayon poissonnerie...
Fernandel et Marguerite me revenaient en mémoire...
votre signe chinois donne une indication sur votre année de naissance...enfin on peut se tromper à 12 ans près !  bonne année à vous berthoise