Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

gratuité subversive /don à l'étalage

5 Février 2009 , Rédigé par Zigmund Publié dans #et çà je le classe où ?




Découvrez Tété!


 

Le texte qui suit est un autre volet du sujet " gratuité= subversion ?"
Les "dangereux asociaux ?"(j'essaie d'imaginer les mots employés par ceux qui ont demandé à la police de faire évacuer cette "bande de chevelus ?") , les  "zin(zin)dividus?"qui créent des espaces de gratuité, soucieux de nuire doublement à leur prochain ont mis en place le "concept"(aïe suis mal barré moi!) de don à l'étalage, et çà aussi c'est de la subversion à l'état pur : en gros vous déposez de préférence dans un grand temple de la consommation un objet que vous offrez à qui le trouvera et sera content de l'avoir trouvé. bien sûr il faut que l'objet soit différent des autres, bien marqué, usagé, ou  fabriqué pour qu'il ne puisse y avoir d'accusation de vol. On évitera donc le livre neuf offert dans les rayons d'une grande librairie ...
Voici un extrait du texte qui accompagnait le recueil de textes qui m'a été offert en don à l'étalage dans une grande librairie. 
 
"le Don à l'étalage consiste à emporter avec soi des objets qu'on a fabriqués ou que des copains/copines ont faits pour aller les placer discrètement dans les rayons des magasins.
ainsi consommateurs et consommatrices dépourvus de carte au trésor pourront découvrir, par hasard, au milieu de la profusion des marchandises un objet libre de tout prix et par là même d'une valeur d'autant plus grande.Car cet objet tombe dans les mains de celleux qui fouillent et non dans celles guidées par un catalogue publicitaire, un moteur de recherche ou un conseiller vendeur. Ces objets sans prix, clandestins au pays du fric, procureront, lors de la sortie sans achats, les mêmes frissons qu'un bon vieux vol à l'étalage. Ces transgressions, n'ont pas de prix et jettent la confusion, car après tout, sortir d'un magasin avec un objet qu'on n'a pas payé, n'est ce pas là ce qu'on appelle du vol ? Qu'importe  que celui ci n'appartienne pas au magasin et soit d'emblée gratuit, cela nous simplifie juste  la vie le vol et l'argent ! (...)
Mais chut ! le Don à l'étalage n'a pas vocation à finir dans les rubriques culturelles, ou que ces objets aient la saveur d'un "vu à la TV", recensées, mis à la poubelle par des employés ou vendus à prix fort comme la dernière bizarrerie rebelle. Alors cette bouteille que nous te tendons, si elle est à ton goût, fais la passer de main en main, partage la avec des ami-e-s" 
 

 Voilà, désolé d'avoir fait un peu long sur ce sujet  qui me tient à coeur depuis ce jour de janvier où un  espace de gratuité créé en centre ville n'a duré qu'une heure avant évacuation par la police ...  





Partager cet article

Commenter cet article

Schlabaya 10/02/2009 21:33

Intéressante cette idée ! C'est vrai que le concept de gratuité fait son chemin, forcément les gardiens du système n'aiment pas ça, mais on peut être sûr qu'ils essaieront de le récupérer.