Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

psy -o- logis

31 Mars 2009 , Rédigé par Zigmund Publié dans #le défi du samedi

En me promenant sur internet, j'ai fini par aterrir sur ce blog      

link

http://samedidefi.canalblog.com/


22 mars 2009

Consigne #53

Chez le psy, cette semaine!

Installez vous sur le divan, confortablement.
Vous y êtes à l'aise ? Bien calé(e)s ?
...
Respirez un grand coup...
Encore plus profondément....
Fermez les yeux...
Complètement...
Parfait...
Vous êtes dans un endroit agréable, où ce qui se passe est bon. C'est sans doute hier, la semaine dernière, il y a 3 mois, 2 ans, 20 ans... Vous vous en souvenez....
Où êtes-vous?
Décrivez le lieu, l'entourage ce que vous y faites...

Bonne détente!


psy-o-logis (Zigmund)

 


«le psy : -Vous avez rendez vous ?

Moi : -Oui bien sûr

Le psy : -Alors entrez c’est votre tour. »

Le cabinet du psy est un véritable paradis. Situé au cœur de l’ancienne cité, non loin du centre ville dans une petite rue pavée. Je suis d’abord assis face à lui, c’est un homme âgé, digne, ni chaleureux, ni glacial, plutôt bienveillant ;  mon regard balaye la pièce : derrière lui une grande baie vitrée triangulaire permet de voir, luxe* inoui en centre ville, un jardin. Dans le fond du jardin, on devine la maison d’habitation, de bonne taille mais sans prétention. Mais surtout, il y a cette bibliothèque, sur deux des murs de la salle, les livres couvrent les murs, et montent jusqu’au plafond, une échelle-escalier, permet d’atteindre les ouvrages haut placés.

Le divan c’est pas mon truc, je réfléchis à ce que je vais bien pouvoir trouver pour prolonger   mon incursion dans cette pièce.

L’idéal serait d’obtenir du psy qu’il aille me chercher un rafraichissement, style cocktail coloré avec plein de fruits en déco, j’incline à ce que ce divan le soit – inclinable- (ce  sera mieux pour déguster le cocktail), le regret c’est que ce psy vieux jeu n’aie pas équipé ce fauteuil d’un système de massage du dos  comme on en trouve chez les coiffeurs…

-dites docteur, pendant que vous allez me préparer un drink,  je peux jeter un coup d’œil aux livres, allez soyez chic dites oui ! vous ne seriez pas assez cruel pour me laisser plus de dix minutes dans une telle bibliothèque et me refuser de feuilleter, de toucher, de caresser les ouvrages ?

 Maintenant que je suis dans la place, je dois  trouver le moyen de m’y incruster. Avant de venir, j’ai bien révisé mes vieux cours de psychiatrie, pour lui mijoter aux petits oignons un beau syndrome qui le questionne, pour qu’il me laisse plonger dans son univers de livres bien rangés. Eviter aussi bien sûr de trop bien faire, ce serait l’internement garanti et  la bibliothèque de l’HP **est consternante  (la collection harlequin ou les SAS sont ce qu’ils ont de plus intello, c’est vous dire !).

 Long silence

Je suis sur le divan

 Il attend

Alors je décide la franchise, je lui avoue que mon seul but en prenant rendez vous avec lui, c’est de me prélasser dans son divan, en feuilletant quelques livres de sa bibliothèque, dans ce bureau éclairé en sirotant un énorme verre de  jus de fruit avec ou sans alcool… que je veux bien payer pour çà…

Ah ! pour la musique, si ce n’est pas abuser,  ma version préférée de la flûte enchantée c’est celle de Nikolaus Harnoncourt de 1987.

Merci à tout à l’heure…  

 

 

   *luxe : ceux qui ont ajouté mentalement Skywalker sont aussi gravement atteints que moi
**HP = hôpital psychiatrique



------------------------------
-----





 

Partager cet article

Commenter cet article