Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

Shanghaï et loi de Murphy

18 Juillet 2009 , Rédigé par Zigmund Publié dans #voyage

 

Les aventures ont commencé en France. 
Dans le train dernières vérifications : m ... Jako a emporté par erreur la carte bleue de son amie ! (en plus de la sienne)
Tout va bien, à l'arrivée à Roissy, nous trouverons une poste et enverrons la carte bleue. Mais 100km plus tard, notre train est immobilisé pour longtemps par un « incident sur la voie » On nous tasse dans un TGV déjà plein direction Paris. Comme il n’y a plus de place  nous sommes tous debout dans le couloir, pas question de remuer.

Une hôtesse débordée, nous promet en vrac le remboursement facile de la part Paris Roissy(ce qui s’est révélé faux « faut écrire ») du billet et la présence de navettes pour l’aéroport tous les quart d’heure juste devant la gare.

Nous prenons un peu de temps pour chercher une enveloppe et un timbre pour que la carte bleue voyageuse retourne au plus vite à sa propriétaire.  Une chose réglée.

Allons voir la navette : une bonne cinquantaine de personnes attend déjà avec armes et bagages. Tout le monde est chargé stressé … quand enfin le car arrive au bout  de trois quart d’heure, c’et la ruée, le chauffeur est de mauvais poil, les soutes sont vite pleines puisque tout le monde est chargé. Nous sommes les deux derniers à avoir le privilège de monter dans cette navette, j’ai eu la dernière place assise et Jako a eu le droit à une marche près de la porte arrière. (c’est çà les « marges arrière » ?)

A partir de Roissy tout se passe correctement et nous embarquons dans un avion chinois.

J’ai juste eu chaud et soif pendant  tout le voyage. Bien sûr on nous a servi à boire mais j’aurai eu besoin d’une bouteille quand on ne servait qu’un verre. J’avais tellement soif que j’envisageais de m’offrir une bouteille de whisky en duty free…(bien sûr, j’ai résisté, pour qui me prenez vous ?)

 Ce n’est que vers la fin du  vol que j’ai découvert où on pouvait se servir en eau tout seul.
Vexation supplémentaire : fier d’avoir appris et répété le mot « jus de fruit » guo zhi ,j’en ai demandé à l’hôtesse qui m’a servi …une eau minérale (« shui »). Où est ce que j’ai buggué dans ma prononciation ? Enfin, comme je ne suis pas chinois j’ai décidé de survivre à cette « perte de la face » et de ne commander que des boissons aux consonances américaines bien connues…

A l’arrivée à Shanghaï, nous passons un contrôle sanitaire assez poussé, des caméras infra rouge détectent les fiévreux et des médecins masqués isolent ceux qui se font remarquer par un point rouge, pour un interrogatoire plus poussé et vérification du questionnaire de santé. C’est assez impressionnant, de voir tous ces jeunes médecins, qui nous scrutent un par un à la recherche de virus grippaux étrangers. J’aurais bien pris une photo mais je crois qu’ils auraient manqué d’humour.

Enfin sortis, nous mettons un peu de temps à changer quelques sous et à trouver le Meglev ce fameux train hyper rapide(300km/h) qui relie l’aéroport à Pudong en qq min. Là, un taxi nous emmène à notre hôtel ce qui me permet de réaliser que j’ai sous estimé les distances sur le plan.

Hirsutes, pas bien frais, et assoiffés, nous avons découvert notre  hôtel au luxe tapageur qui plait tant ici, puis  notre chambre  propre et confortable, avec vue sur les tours de Pudong (dont celle du centre financier que j’ai baptisé « le sac à main de Dieu »).


C’est au moment où nous rangeons nos affaires tout en prenant un thé réparateur, que Jako constate qu’il a perdu sa saccoche  où il rangeait sa carte bleue et quelques sous, probablement  en sortant son stylo pour remplir les formulaires.

Nous avons passé les heures suivantes à faire opposition à la carte bleue, ce qui n’est pas simple quand il est 3 heures du matin en France, et nous y avons réussi grâce à Internet. J’ai passé aussi un bout de temps à calmer le Jako désespéré.

Ce n’est qu’après çà que nous avons pu nous reposer avant d’aller repérer le quartier.

Mais ceci est une autre histoire, que je vous raconterai bientôt car « loi de Murphy » oblige, j’ai réecrit cet article quatre fois et à chaque fois j’ai été lâchement déconnecté, (bien sûr quand tout était presque fini)…

Chez vous il est 19 h , chez nous 1h , et je me lèverai  tôt pour un tai chi réparateur.          

     P.S pour l’instant je ne peux prendre plus de temps pour répondre à vos commentaires, ne vous vexez pas, ils m’ont fait plaisir(y compris les 2 caractères difficiles à traduire de madame de K)…


 

 

Partager cet article

Commenter cet article

gazelle 20/07/2009 16:05

Un voyage que j'ai fait en 2002 : ça a beaucoup beaucoup changé...
Je voudrais bien y revenir : j'aime beaucoup et j'ai encore tout à découvrir de cette ville tentaculaire...

Zigmund 20/07/2009 18:18


j'aime les villes plus que la campagne.
j'ai bien aimé pekin et xian
shanghai me plait  un peu moins  trop moderne, trop "commerce" (mais serais sans doute déçu par le devenir de pekin et xian vus il y a 10 ans) et puis je me fais plaisir à regarder
les délires architecturaux


madame de K 20/07/2009 15:23

ah le tiret faisait partie du mot... et je l'ai enlevé ! pas étonnant que la re-traduction en sens inverse soit bizarre ;-)

joye 20/07/2009 15:21

Ah, qu'est-ce que je suis bête ! Je me suis dit que tu étais parti, qu'il n'y aurait pas de billets, et voici le voyage en direct !!!

Minute, je me rattrape sur les autres épisodes !

Xie-xie !

(ne t'en fais pas pour l'avion, en prenant Luftansa, j'ai demandé mit Krema pour mon café, j'ai eu de la chance qu'elle ait compris ce que je voulais, et elle n'a même pas ri, ni décoré ma tasse avec de la mousse à raser)

En tout cas, bonne continuation, Zigmund !

madame de K 20/07/2009 09:38

Comment ça "difficile à traduire" ? je croyais que tu étais un sinophone (c'est comme ça qu'on dit ?) émérite ;-)))
En plus le traducteur de Google marche très bien ! (sinon comment crois-tu que j'aurais pu écrire en chinois ?)

Sauf que là quand je fais français -> chinois pour "bon voyage" ça me donne 路順風

Et quand je fais chinois -> français pour 路順風 ça me donne "route, le vent" !

Ca doit pas être facile d'apprendre le chinois ! ! !

Zigmund 20/07/2009 13:30


je me doutais bien que c'était qq chose comme çà mais mon éditeur de chinois refusait  traitreusement le mot à mot. je connaissais la 2eme expression ("paix sur la route") et le petit trait
horizontal fait partie de l'expression










一路顺风


 


yī lù shùn fēng






( phrase )


Bon voyage ! (Chengyu)




















一路平安


 


yī lù píng 'ān






( phrase )


Bon voyage ! (Chengyu)




















一帆风顺


 


yī fān fēng shùn






( phrase )


avoir le vent favorable / aller comme sur des roulettes 










 j'ai calé en 3eme année de chinois du CNED il y a 10 ans
me reste un peu
merci à toi


La Dame de Nage 20/07/2009 07:53

J'espère que tout va rentrer dans l'ordre et que vous allez profiter sereinement de l'éclipse … C'est peut-être cela qui influe sur l'ordre des choses.

Zigmund 20/07/2009 13:34


tout va bien ...pas de nouvelle galère
il parait que la météo annonce pluie et nuages pour le jour J
Tant pis je suis qd même très heureux d'être ici, çà fait 10 ans que je prépare çà
merci encore