Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

Shanghaï au delà de google map

20 Juillet 2009 , Rédigé par Zigmund Publié dans #voyage




Ballade dans le jardin

  C'est le parc Luxün situé en face de l'hôtel. Cà fait partie des choses qui réconcilient avec la Chine. Ne cherchez pas il n'y a pas l'équivalent en occident. Bien sûr, il y a de la verdure, l'oeil est attiré par les lotus, et les plantes inconnues. Puis, comme souvent,  je m'amuse avec les sculptures, mais vous ne verrez pas ces photos où je me mêle à la conversation de ces deux héros dont je n'ai pas trouvé le nom.


Les jardins et parcs sont l’un des charmes de la Chine. Il y règne une ambiance détendue et bon enfant. S’y mélangent divers personnages, petits empereurs qui mangent des friandises sous le regard fier de leurs parents, retraités qui font leur tai chi ou du qi gong, musiciens sans prétention, adeptes du karaoke(nombreux),  danseurs(danses de salon) et autres retraités qui entonnent en groupe des chants patriotiques ou des chansons populaires. Cette visite au parc nous a aussi réconciliés avec notre quartier qui nous semblait sans chaleur au premier abord.
 Parlons en de la chaleur : il fait 38°, il y a de l’ombre mais elle est chaude, nous souffrons en silence, nous savions à quoi nous attendre et nous avons la chance d’un repli vers notre hôtel climatisé en fin de journée…

Nous avons commencé les repérages pour l’éclipse : depuis que j’étudie la question j’ai laissé tomber plusieurs pistes

-nous éloigner de Shanghaï pour une hypothétique et jolie campagne est difficile à réaliser,(il y a peu de nuages le matin, le problème de la pollution est moins grave que ce que je craignais)

-le haut d’un immeuble, non, parce que toute la ville risque de vouloir faire la même chose…

alors j’ai eu l’idée d’aller voir la mer:

-Jako, qui, grâce à ses  jeunes yeux, gère le plan du métro comme un chef, repère une station terminus qui semble proche de la mer. Nous voilà donc, seuls européens dans ce métro aérien, qui traverse des banlieues tristes, des terrains vagues, des entrepôts, des champs de containers. Au terminus on devine la présence de la mer, disons d’un port aux grues  dans le lointain. C’est là le bout du monde ?

 Pas tout à fait, il y a quelques taxis et moto taxis qui proposent leurs services d’un « hello ! hello ! »

Nous préférons marcher…courageusement (je vous rappelle qu’on crève de chaud). Entre 500 m et 1 km de ballade dans ce coin désolé extrêmement pauvre nous pouvons conclure :


-que la mer est loin, si elle existe vraiment
(mes délires de plage style "vamos a la playa tombent à l'eau)

-que c’est bien ici qu’il faut venir si nous voulons être sûrs de rater l’éclipse : une haute cheminée qui crache une fumée grisâtre achève de nous convaincre. La pollution est ici maximum. (pas un coin de ciel bleu)

D’accord nous rentrons. Au retour, nous avons regardé l’endroit sur google-map (nous avions cru voir un genre de parc) mais rien de tout çà n’est répertorié… Il y a comme un trou noir sur gg map…

-Nous envisageons le Bund, bien sûr… mais sur un forum, un internaute charitable déconseille ce plan pourri, le Bund est en travaux, ne ressemble plus à rien…tenter de s'y promener est une erreur, autant aller visiter un chantier de construction.

-L’idée du parc devant notre hôtel est finalement retenue, il y a un espace dégagé, une belle pelouse loin des arbres, le soleil sera visible. Je m’enquiers auprès d’un couple : a-t-on le droit d’aller sur cette pelouse (je ne déchiffre pas les écriteaux plantés sur cette pelouse) et j’explique pourquoi.

Bien sûr, on peut aller sur la pelouse* mais la météo prévoit pluie et nuages après demain jour J. Il ajoute (en anglais) qu’il pense que les gens vont être très déçus… Cà fait 10 ans que j’en rêve de cette éclipse et je me ferais avoir par un caprice de météo… Bon j’espère qu’ils se trompent, mais je me prépare à cette déception possible.
La fièvre monte à Shanghaï autour de l’évènement, on voit des gens avec des tee shirts sur l’éclipse, et, à la sortie du métro, on vend des lunettes éclipse roses pour les filles et bleues pour les garçons…




*utile dans ce pays de savoir demander  :ke yi (on peut? ) bu ke yi (ou on ne peut pas) et on divise le monde entre chose ke yi et choses bu ke yi 
également utile "you mei you"(prononcer yehou) = il y en a ou il n'y en a pas ; ici le monde se divise en choses "you" (il y en a ) et choses "mei you" (il n'y en a pas , ou il y en a mais pas pour toi)

 

Partager cet article

Commenter cet article

madame de K 27/07/2009 14:05

"au delà de google map" j'adoooore ce titre !
;-)

Zigmund 27/07/2009 22:25


 ;=)
nous avons vraiment eu l'impression que cet endroit pourtant habité et traversé par une 4 voies était un bout du monde  non répertorié


Berthoise 22/07/2009 08:16

Alors, alors, c'était comment, brumeux, pluvieux ou digne de tes espoirs les plus fous ?

Zigmund 27/07/2009 22:36




carrément nuageux et pluvieux