Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

shanghaï vrac suite et fin

28 Juillet 2009 , Rédigé par Zigmund Publié dans #voyage

Heureux qui comme Ulysse etc...
nous voilà de retour, fatigués mais contents, cherchant en vain des inscriptions en chinois à déchiffrer, étonnés de la douceur de l'air...
une partie de moi est encore là bas. je sais que je ne retournerai pas dans cette mégapole, dont le seul intérêt était son éclipse.
Comme il n'y avait rien à voir pour cause de nuages et de pluie, je ris un peu jaune, mais je ne regrette rien . C'est là que je voulais être et c'est là que j'étais.
Pour ceux que la ville interesse , jettez un coup d'oeil à
l'album .
Après dix ans de non pratique pour causes variées, mon chinois était devenu un" petit nègre" assez ridicule, mais utile. 
Dans le métro, je m'amusais à consulter mon dictionnaire pour comprendre la signification du nom des stations.
Souvent, nous étions les seuls étrangers.
Nous nous sommes perdus, après de longues marches au soleil, Jako scrutant son plan en pinyin, et moi  essayant de me repérer sur le plan en chinois.
Nous avons fui le Bund en travaux, évité rapidement la célèbre nanjing road où, à chaque pas, on vous propose avec insistance des rolex(et nous avons préféré "rater notre vie" et passer notre chemin  en disant "bu yao"= je veux pas).
Nous avons visité un bout du vieux quartier chinois, très joli , le paisible jardin Yu , entrevu le quartier pietonnier  proche de l'ancienne concession française, avec des magasins de luxe, des terrasses de cafés chics pleines d'etrangers touristes ou "expats".
Nous avons ri de n'avoir jamais vu la mer (le haï    海de shanghai 上海signifie" mer" ) elle était sans doute bien plus loin que nous l'imaginions.
Le Huang He 黃河 (fleuve jaune) était bien camouflé derrière les travaux du Bund,  une petite croisière d'une heure(il en existe une de trois heures bien plus belle mais introuvable) nous a permis de mieux apprécier la ville.
Ballades dans les vieux quartiers, bien sûr insalubres mais tellement chaleureux, quelques irréductibles y vivent encore malgré les gravats et les bulldozers au ras de leur porte.
Visites du musée d'urbanisme de la ville, où  on prend conscience de la démesure, de cette folie de verticalité, devant cette maquette de 40 m de long. Et vers la fin de la visite, une salle dédiée  aux constructions pour l'expo universelle de 2010 : une mention spéciale, chauvinisme mis à part, pour le pavillon français qui ressemblera à un labyrinthe végétal vertical, le pavillon chinois est très beau également, ainsi que le pavillon suisse, le pavillon anglais est déconcertant mais a belle allure la nuit, et les murs du  pavillon espagnol semblent  faits d'osier.
Derniers achats, dernières promenades dans les parcs, peu d'échanges avec les gens, sauf le petit restaurant où nous avons pris nos habitudes.
Et puis, de l'avion rempli de français, dernier regard à Shanghaï où je ne reviendrai probablement pas (le prochain voyage, s'il a lieu, se fera soit dans le Yunnan, soit vers l'Ouest du pays) et un  regard déjà nostalgique à cette Chine immense, si dure à vivre mais si attachante . 



 

Partager cet article

Commenter cet article

Borsolina 27/09/2009 22:37


J'étais à Shanghaï au mois d'avril, et de revoir les photos me replonge dans mes souvenirs! J'espère pouvoir revenir en Asie rapidement!
(sinon Zigmund / Berthold??? pas tout compris!)


Zigmund 28/09/2009 21:46



l'Asie est ma passion, j'aurais souhaité y aller plus souvent et même y vivre
mes deux premiers voyages en Chine m'ont beaucoup apporté
---zigmund et berthold : ce blog est écrit à deux voix "anonymes"(d'autres interviendront peut être)je reconnais que ce n'est pas évident. disons pour simplifier : ce qui est lié au métier
d'ophtalmologiste revient à Berthold.
tous les autres textes,voyages, loisirs, billets d'humeur, etc... sont du ressort de "Zigmund" lequel répond parfois aux questions sur le métier d'ophtalmologiste.
regardez bien la photo du profil elle évoque l'illusion, la dualité.
pour simplifier Berthold travaille et écrit rarement, et Zigmund fait tout le reste.
(pardon de parler à la 3 eme personne... je ne le referai plus)


joye 29/07/2009 14:41

Excellent, le guide, merci pour la visite !

Shanghai serait alors comme Bordeaux, on est sur l'eau sans voir vraiment la mer elle-même ? Faudra que je vérifie ma théorie...sur les deux continents.

Zigmund 29/07/2009 15:25



je crois bien que c'est le même genre, il y a comme un estuaire,  je pensais au moins voir des installations portuaires. la mer nous l'avons vue en photo au musée de la maquette, le fleuve
seulement pendant la ballade. c'était presque aussi décevant que la pluie sur l'éclipse.


à Hong Kong au moins on voit la mer



Berthoise 28/07/2009 16:55

Je ne trouve pas ridicule de savoir baragouiner du chinois. Je serais plutôt admirative.

Zigmund 28/07/2009 22:47


disons que je me désespère d'avoir oublié faute de pratique une grosse partie de ce que j'ai tant aimé étudier,(c'est la même chose pour l'anglais et l'allemand appris à l'école)