Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

chroniques de Wolgang le Sage

13 Avril 2013 , Rédigé par Zigmund Publié dans #le défi du samedi

Ecrit pour la consigne #241 du défi du samedi les autres textes sont là 

  

 

Si ne suis pas le premier chat de la maison, je fus sans conteste le plus marquant, le matou historique en quelque sorte.

Mes humains m’avaient attendu avec impatience, et je ne leur avais été « offert »à l’âge de trois mois qu’après une  longue enquête  sur leurs bonnes mœurs en matière de félins.* J’ai tout de suite appris à les mener par le bout du nez : je leur ai joué le chat tétanisé, puis le coup du chat « anormalement calme », puis la fugue chez mes humains précédents. La fugue  fut une erreur, car Zigmund se rendit aux arguments du vétérinaire et me fit castrer.

Je pris le pouvoir dans la maison et dans le jardin, je passai un pacte de non-agression avec les souris, mais me montrai impitoyable  avec les volatiles et les écureuils. Pendant mon règne, peu d’oiseaux survécurent ; je réussis même, après une lutte acharnée sur la glace, à capturer un canard colvert.

Mes humains n’apprécièrent  pas l’exploit à sa juste valeur…

Je coulais des jours heureux jusqu’à ce matin froid de janvier où une ombre noire traversa ma chatière. Gabrielle prit l’intruse dans ses bras avec la ferme intention de la jeter dehors.

Mais la fourbe boule de poils rusa pour se faire accepter : elle lui lécha les mains et obtint immédiatement un droit d’asile, une gamelle à côté de la mienne et le prénom de Zoe. Personne ne comprit  jamais pourquoi cette femelle aussi adorable que limitée intellectuellement, stérile et borgne avait été abandonnée pile poil devant la maison d’un ophtalmo. C’est néanmoins cette idiote qui, un jour, sut prévenir mes humains par force cris et miaulements que je faisais une crise d’épilepsie et un AVC.

 Leurs soins immédiats furent sans effet : j’avais 18 ans.

Mes humains ont choisi que je repose sous le forcycia avec à mes côtés l’ouvre boite à pâtée, une toupie et un origami.P1030012

Les oiseaux revinrent car Zoe la borgne était nulle à la chasse.

Un an plus tard Zoé se laissa écraser par la voiture de Zigmund parti trop vite sur une urgence. Mes humains pleurèrent de nouveau et un autre trou fut creusé pour elle sous le forcycia non loin de ma tombe sous la protection du Bouddha…    

Zigmund chat et Elvis le squatteur ont pris le pouvoir laissé vacant pour surveiller la bonne marche de la maison.

Wolfgang-et-Zoe.jpg  

---

*La question étant : sont-ils  félins pour l’autre ?

Partager cet article

Commenter cet article

Cécile 15/04/2013 12:40


J'adore :)

Zigmund 15/04/2013 21:53



merci cecile



caro 13/04/2013 07:54


j'aime le regard des chats sur les pauvres humains que nous sommes. celui du tien était bien réjouissant. (le passage sur l'erreur du retour chez les maîtres d'avant est d'une ironie douce et
légère ; l'erreur finalement n'est pas qu'humaine !)

Zigmund 13/04/2013 21:53



18 ans avec un chat intelligent ça marque un humain ;  lors de la fugue le veto a su me faire valoir qu'un chat non castré n'avait qu'une minime espérance de vie   et mes fils
étaient jeunes j'ai craint de les trouver en larmes devant le matou écrasé


la fugue  chez les anciens maitres fut d'autant plus "vexante" que l'enquète sur notre capacité à élever un chat avait été serrée