Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

116 ème congrès de la société française d'optalmologie

12 Mai 2010 , Rédigé par Zigmund Publié dans #oeil et regard

Dans les mois qui précèdent l’Evènement, c’est La grande question que chacun pose à chacune et vice versa ‘tu vas à la SFO ? » avec quelques variantes :  « tu vas au comité de lutte » (rien de rouge là-dessous :  comité de lutte contre le  glaucome ). A cette question, il est de bon ton de répondre qu’on y va,  (au congrès) au moins « pour Le Rapport ».

P1030400

( tableau d'Alain Bechetoille : glaucome débutant)

Point d’idées mal placées : Le Rapport est un travail de très grande qualité  effectué par des super  pros d’une maladie donnée. Ces gens,souvent des hospitaliers de renom, ont bossé pendant quatre ans pour éditer cette sorte d’encyclopédie. Le sujet est choisi par vote de tous les membres de la SFO chaque année  (trois ou quatre choix  proposés).

(Cette année nous avons voté pour le sujet du rapport 2014 ).P1030606

   Le résultat est un très beau livre qui a un  énorme défaut : il est gros et lourd  et  nous  est fourni à notre arrivée  au  congrès dans un sac à dos bleu  à roulettes). Je vous laisse imaginer la réaction des participants ainsi lestés et encombrés * par cette enclume roulante,  surtout ceux venus en train ou en avion. La couleur de l’année n’est plus le bleu franc  en vogue depuis 2007  mais un bleu vert plus discret.

    Dès le samedi matin le palais des congrès se remplit

-d'ophtalmos de tous poils et de toutes obédiences,  le look BCBG, "classe" est assez répandu , mais il existe quelques originaux déviants, quelques jeunes internes osent le jean et l'absence de cravate. 

-de visiteurs médicaux  qui nous attendent sur des stands colorés des laboratoires pour nous offrir stylos, ballons  (je n'ai pas vérifié je suppose que c'est réservé aux oph qui ont de jeunes enfants ) sacs de voyage (j'atteins la vingtaine) boissons et petits fours en permanence.

-des associations de malades (chiens guides d'aveugles, bibliothèque sonore etc...), les représentations syndicales et les associations humanitaires

-des opticiens et des marchands de lentilles de contact

-des vendeurs de matériel  médical 

Cette année, j'ai passé peu de temps sur les stands des laboratoires et je n'ai pas "fait mon marché" auprès des vendeurs de matériel médical qui savent vous promettre bonheur et prospérité avec leurs coûteuses machines et vous laissent fort dépourvu à la première panne du bolide.

Pour répondre à Soumarine et au risque de la décevoir, j'ai été très studieux cette année et j'ai passé presque tout mon temps en salle de cours ou dans les amphis.

Il y a les "à cotés" du congrès  : la réception au pavillon d'Armenonville, le dimanche en fin d'après midi, où tout le monde se presse, un verre à la main, le sourire aux lèvres autour des buffets. Même si je rencontre quelques copains,  je me sens toujours un peu seul dans cette réunion mondaine. En mai 2007 j'ai mis un point d'honneur à zapper cette sauterie ...allez savoir pourquoi ... 

P1030463.JPG

J'avais préféré  rester à l'escale et ouvrir une  bouteille de champagne à peine consolatrice...et ne partir "en territoire ennemi" que le lendemain.

Il y a aussi un groupe d'ophtalmos sympas,  humains, plutôt âgés, qui passent une journée à faire des conférences passionnantes : c'est la société francophone d'histoire de l'ophtalmologie. Ils ne sont pas bien nombreux mais parlent d'autre chose que de machines performantes, ou de technique pure et dure ; ils sont la mémoire et l'honneur de la profession. Je les rejoins le soir au retaurant et me désole de devoir chaque année zapper leur réunion qui se déroule en même temps que celle sur le glaucome.

P1030401

Alain bechetoille

Le  mardi a lieu la Présentation du Rapport : le grand auditorum se remplit complètement, et nous écoutons dans un silence religieux les communications qui étaient,cette année,  d'une  qualité à vous couper le souffle.

P1030467

Il a plu pendant ces quelques jours, j'avais prévu chemisettes et costumes légers, j'ai eu froid et Paris était gris.

Ma seule visite a été pour le musée des arts forains lors du diner de gala du congrès, mais ça, c'était tellement beau que  j'y consacrerai un aticle complet.


Partager cet article

Commenter cet article

Martin Lothar 26/05/2010 21:13


Une question : le tableau est bien titré "glaucome débutant" ou c'est l'artiste qui est affecté d'un tel mal ?
Bon sinon, ce genre d'oeuvre-d'art, on doit sans aucun doute pouvoir l'acquérir à l'oeil... (Désolé, je sors...)


Zigmund 26/05/2010 22:45



ce tableau représente le champ visuel d'un glaucome débutant.l'artiste est un médecin très spécialisé en glaucome(dans notre spécialité nous avons des hyper spécialistes)


 


 



joye 14/05/2010 14:27


Tu as bien fait de te rincer la gorge autant que l'oeil.

:-)


Zigmund 14/05/2010 16:15



je n'ai pas beaucoup bu


mais à la soirée de gala il y avait un bordeaux remarquable et du "cidre glace" délicieux- parait que c'est canadien


j'ai énormément regardé mes confrères et consoeurs pour essayer de comprendre comment ils "fonctionnent"  étude sociologique très intéressante...



muriel 14/05/2010 13:58


Y a pas l'air d'y avoir beaucoup de dames dans ces congrès. Moi qui fréquente les ophtalmos depuis toujours (je suis née avec une paire de lunettes toutes molles qui se sont solidifiées en quelques
semaines, si, si), j'ai peu connu de dames (exceptée la dernière en date qui est très bien et très chère aussi).


Zigmund 14/05/2010 16:12



erreur il y a 40 à 60% de femmes mais à la table du rapport il n'y en avait que 2


mais c'est une dame qui est présidente de la SFO



Berthoise 13/05/2010 05:42


Nous, y'a bien les conf' ped' encore que ça se perde, y'a pus de sous pour la formation continue des enseignants, alors plus de stages, et même plus de conf' ped'.
Quand ça existait encore, pas de stylos, pas de valise. Mais ça faisait du bien de sortir de la classe pour réfléchir à nos pratiques. Ça devait être du temps perdu, pas rentable.
L'éducation coûte trop cher, on devrait essayer l'ignorance...


Zigmund 13/05/2010 09:08



pour être membres de la SFO nous payons une cotisation qui couvre la location du palais des congrès , les frais de traduction, l'édition du rapport (l'enclume)


les labos payent leurs stands et nous offrent(seul endroit où ils ont le droit de le faire (stylos blocs, sacs, parapluies...)


il y a aussi des cours payants


la formation des médecins est obligatoire mais les formations prises en charge proposées sont ininteressantes et inadaptées, donc comme beaucoup je préfère payer et choisir


 



soumarine 12/05/2010 23:52


Chez les psy scolaires il y en a aussi des congrès, j'essaie d'aller à deux d'entre eux, organisés tous les deux ans, ça m'en fait donc un par an... Pour y aller, je fais une jolie lettre à mon
supérireur hiérarchique dans laquelle je sollicite de sa très haute bienveillance une autorisation d'absence le temps du congrès. En général, bonne pâte il me la donne Là s'arrète sa générosité. Le
congrès lui-même, l'hébergement, les repas et le transport c'est pour ma pomme. C'est toujours sympa d'aller aux congrès, on s'arrange pour y aller entre collègues, on s'héberge dans de
croquignolets mobil homes (pas cher, à 8), et on a droit à de jolis stylos de la MGEN et des valisettes minuscules de la MAÏF. Mais surtout, pendant trois jours on se remplit les méninges d'un tas
de choses que l'on souhaiterait avoir le temps ( et la volonté) le reste de l'année d'approfondir, et on se dit que c'est déjà bien d'avoir quelques heures pour y réfléchir. Puis on revient dans
notre quotidienne pratique pleins d'entrain et remontés à bloc... Et si contents de n'être pas si seul finalement à faire ce drôle de boulot!


Zigmund 13/05/2010 09:16



bien résumé ! c'est vrai, le plaisir d'apprendre , de rencontrer les autres.


pour l'hébergement j'avais un hotel pas cher où j'avais mes habitudes et maintenant j'ai des amis  qui me prêtent un petit appartement près de montparnasse...ce qui est super sympa et le
seul problème c'est que  je passe mon temps à chercher quoi leur offrir pour les remercier