Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

en 2018 ...fermez le ban (#18)

21 Août 2010 , Rédigé par Zigmund Publié dans #le défi du samedi

 

 

 en réponse à la consigne #18 du défi du samedi

ferlmez le b

 

En 2018, ces arbres sans aucun intérêt commercial auront enfin disparu.

Une fois qu’ils seront coupés(et les lauriers aussi) nous pourrons licencier les trois jardiniers  qui devaient ramasser les feuilles et nettoyer les allées du parc. Un robot avec K*rcher intégré permettra que le revêtement reste beau et propre.

En 2018, le parking du fast food aura enfin pris la place de cette partie du jardin : qui regrettera ces sièges qu’il fallait repeindre régulièrement à force d’accueillir les fesses des mémères  à chien chien ou des « cas soc » à gros chien ?

En 2018, les animaux seront interdits dans la ville et les vieilles dames rejoindront leur place dans la maison de retraite «  les petits pas » prévue au bout du parking du centre commercial près des  pompes  à essence, et la prison mitoyenne accueillera les délinquants. Des caméras seront installées à cet endroit pour surveiller cette partie de la zone industrielle.

En 2018, la zone commerciale qui verra le jour à la place du jardin des plantes sera bien plus utile que cet îlot de verdure sale.

En 2018, seuls quelques écologistes  attardés  et chevelus regretteront ce jardin public et ces grands arbres, ces allées sales (pleines des  feuilles des arbres …beurk ! ) . S'ils veulent faire dans la nostalgie, qu’ils se contentent de mettre cette photo  en fond d’écran sur leur ordinateur.

Néanmoins, nous leur conseillons la discrétion car en 2018, la loi  anti opposition permettra de remplir la prison en toute légalité.

 En 2018, vous n’aurez même plus besoin d’aller voter il vous suffira d’aller à l’hypermarché et de valider votre carte vitale consommation.

En 2018, notre cité sera devenue un pôle d'attraction pour les investisseurs et un exemple pour nos voisins. les travaux ont déjà commencé...

ZI

ce texte buccolique à souhait est inspiré  de la chanson de Nino Ferrer(la maison près de la fontaine) et  de celle de Jacques Dutronc (le petit jardin), mais aussi du discours de quelques personnes proches qui préfèrent les zones commerciales aux jardins et aux forêts.

Partager cet article

Commenter cet article

Berthoise 29/08/2010 20:12


Bien rentrés ?
Mercredi, dans la voiture, j'ai pensé à vous sur la mer avec un vrai temps de chien. C'était bien ?


Zigmund 29/08/2010 21:10



même pas pris la mer le seul jour de beau temps pas pu aller en bateau because nain de jardin en bas age à horaires stricts :=) donc bateau et beau temps an prochain


mais rayon de soleil ce lundi à lorient :=)



SAILLY DANY 28/08/2010 07:30


En espérant que tu as résolu le probléme internet , j'ai rigolé doucement quand mon fils m'a offert internet pour mes 60 printemps je trouvai cela incongru comme kdo , aujourd'hui je lui dis merci
mille fois !!!! ;a part cela pas pressée d'être ne 2018 surtout que j'ai bien peur que cela devienne ainsi.J'ai la chance de vivre dans une mini ville classée donc cela n'arrivera pas ,mais je
pense aux autres quelle tristesse !!!!


Zigmund 29/08/2010 21:15



j'ai écrit ce texte en pensant à la zône commerciale de portet sur garonne qui s'étale sur des kilometres là où quand j'étais petit il n'y avait que des champs,  quelques maisons et un
cimetière



berthoise 26/08/2010 20:54


Ici, les zones commerciales s'installent en zone péri-urbaine, là il y avait des champs de betteraves ( on ne va pas pleurer leur charme perdu( admirez au passage le jeu de mot, charme-arbre), ou
des usines désaffectées ( ben ouais, tout est parti en Chine). ici, donc on ne rase pas de bois pour y mettre des magasins.


Zigmund 29/08/2010 21:18



même chose un peu partout


les villes se ressemblent toutes depuis l'éclosion de ces furoncles


 



teb 24/08/2010 15:44


:-((
J'espère bien ne jamais voir ça ...
Mais ...


Zigmund 29/08/2010 21:25



malheueusement c'est déjà à notre porte.


comme je  l'écrivais à berthoise toutes les villes se ressemblent


sur le blog des défis un internaute m'a laissé ce comm :


"Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'en achètent pas pour que ça ne se vende plus. Vous n'êtes pas raisonnable non plus ! (Coluche)"


je crois que c'est effectivement une idée à creuser : éviter de leur rendre visite


 


 



Adrienne 23/08/2010 06:32


la chanson de Ferrer me rendait déjà triste quand j'étais ado, alors ton texte...
mais bon, hier on a encore inauguré une nouvelle parcelle de notre petite réserve naturelle, tout espoir n'est pas perdu ;-)


Zigmund 24/08/2010 12:22



¨bien sur moi aussi j'étais triste mais à cette époque les zônes commerciales étaient de la "rigolade" à côté de ce qu'elles sont devenues.


j'ai vu que qq a mis comme commentaire sur le défi un genre d'appel au boyc*tt de ces zônes et des marchands qui s'y installent . je crois que c'est (serait) effectivement le seul moyen de les
faire s'écrouler mais ce sera(it) difficile...