Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

gestion des suites

2 Décembre 2009 , Rédigé par Zigmund Publié dans #around l'escale

Dimanche soir, j’ai retrouvé l’Escale et ses habitants  acourrus pour me réconforter . J’ai  goûté  le calme et caressé les chats qui me faisaient fête et j’ai savouré ce curieux mélange de tentative d’ordre et de laisser aller fataliste qui fait le charme de la maison.

De l’hopital, nous sommes revenus sans parler, ce qui m’a étonné de la part de ma mère si prompte à critiquer. Mon père va mieux, c’est loin d’être gagné(et puis on est à 5 jours de l’intervention) mais, il  est exigeant et parfaitement odieux, à la limite du délire de persécution.

J’ai tenté de me rassurer en me disant que c’était les effets des traitements anti douleur qui sont costauds, mais c’est  très dur à supporter et ni mon frère ni moi n’étions préparés à affronter ce problème. Mon père  se réveille d’une intervention qui lui a  sauvé la vie, et trouve à  se plaindre du  décor, du temps nécessaire pour répondre à ses caprices, du bruit de l’oscilloscope. (qui permet au personnel de le surveiller).

Papistache, sachez que j'ai une pensée pour vous quand je monte les escaliers de l'hopital. De temps en temps j'essaie de réfléchir à la prochaine consigne # 83 du défi du samedi mais le coeur n'y est pas. Dommage elle me plait bien ...


Je pensais  retourner le voir  jeudi mais quelques habitants de l’Escale sont malades, et moi-même, bien que résistant,  suis légèrement fiévreux, donc je préfère éviter de transmettre mes virus.

Pour aller voir mon père, j’ai accepté le vaccin grippe saisonnière plus facile d’accès (mais du coup je dois attendre 3 semaines pour la grippe A, et j'y réfléchis…)

J’y retourne samedi et dimanche, prendre le relais de mon frère qui fatigue.

Partager cet article

Commenter cet article

joye 06/12/2009 15:08


On a déjà publié pas mal d'études ici aux US qui montrent que les patients impatients (i.e., odieux, etc) survivent mieux que ceux qui sont passifs.

Donc, c'est un bon signe que ton papa s'irrite !

Vraiment.

Courage à toi et bisous.


Zigmund 06/12/2009 21:29


çà me réconforte mais je me demande si mon frère et moi allons survivre...
bon t'inquiètes pas on tient le coup . je me répète mais les amis internautes me sont un grand soutien, déjà la lecture de certains de vos blogs et les participations au samedi défi m'aident à
tenir le coup. merci à tous


caro_carito 05/12/2009 19:18


Oh oui ça c'est diffilcile. Bon mon père est toujrous râleur alors quand on me demande si il va bien. Je réponds il râle, il va bien. Mais nous sommes habitués et puis dans les moments difficiles
il ne râle jamais.

Prenez soin de vous. C'est angoissait l'höpital aussi et la peur de ne plus jamais voir au delà de ses murs étrangers. Il a une photo des choses personnelles pour habiller sa chambre, c'est ce que
j'avais fait quand j'y étais restée quinze jours.


Zigmund 06/12/2009 11:27


disons qu'en tant que médecin ça me fait un peu honte de le voir râler pour n'importe quoi et se croire à l'hôtel alors qu'il est en soins intensifs avec du personnel extrèmement compétent.
 très dur à supporter le psychodrame permanent entre lui et ma mère (tous deux sont aussi maniaques et obsessionels).
mais bon c'est mes parents je les aime et les préfère durs à supporter mais bien vivants
 côté santé c'est bien mais pas gagné et la convalescence sera longue


sandrine 02/12/2009 17:15


Oh, vaut peut-être mieux qu'il râle et qu'il peste, non ?
Je croise les doigts et puis je vous envoie tout le soutien dont je dispose, des tas de bises par lot de quatre.


Zigmund 06/12/2009 11:29


pardon de mon retard à répondre . c'est vrai je préfère qu'il rale , mais il faut beaucoup d'amour et d'abnégation pour supporter
 je crois que le fait d'être médecin m'aide à tenir
 je me concentre sur l'aspect technique des suites opératoires.


Berthoise 02/12/2009 16:32


Quand mon père est odieux, c'est qu'il va bien, peut-être en est-il de même pour le tien ?
Je vous souhaite beaucoup d'amour pour traverser ce mauvais moment.


Zigmund 02/12/2009 17:14


je crois bien que c'est pareil
mon frère lui disait avant l'opération "quand tu te plaidras de tout à ton reveil ce sera signe que tu vas bien ! "
je me prépare psychologiquement pour le WE