Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

l'ophtalmologie bling bling à portée de tous

6 Février 2012 , Rédigé par Zigmund Publié dans #coups de gueule

Vous le savez tous : les déserts médicaux sont un des sujets de prédilection des candidats à la présidentielle.

Chacun a sa solution , son idée géniale  : l'idée du siècle est juste un délire plus poussé que les autres sur le sujet  . Nous avons bien ri...jaune.

19148767.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20090803_010547.jpgVieux marronier bien utile aux journalistes : le délai de rendez vous pour les ophtalmologistes . Ah qu'il est laid le délai de l'ophtalmo, ah qu'il est long le delit de l'o,  oh qu'il est long le délai etc... là aussi nous avons droit à de nombreux délires et contre vérités dont celle ci qui vient d'un confrère  médecin qui m'avait fait sortir de mes gonds.

Et voilà qu'un saint homme voit le jour parmi nous , un genre de Jean d'Arc : lui a entendu les voix venues des hautes sphères qui lui ont dit "toi qui as fait de longues études :  finance médecine,ophtalmologie et tout et tout, trouve une solution à ce délai de rendez vous chez tes semblables. tu as carte bleue *meric*n express   euh ...carte blanche"19087754.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20090407_060101.jpg

Et notre bouillant  génie invite des copains  et il en sort un super projet, à grand renfort de pub sur la toile.

L'idée est si simple qu'on se demande comment nous pauvres ploucs d'ophtalmos ruraux de base ne l'avons pas eue : on va ouvrir des cabinets d'ophtalmo avec des ophtalmos salariés, des orthoptistes on va donner les rendez vous  avec un délai de 24 à 48 heures et sans dépassement d'honoraires puisque tout ça sera en secteur 1.

Ben quoi, Zigmund pourquoi tu t'énerves ?

Tout simplement parce que  le premier de cette série de supermarchés de l'ophtalmologie, cabinets est situé dans un désert médical extrèmement sinistré  : un des quartiers les plus chics de la capitale et que les prochains verront le jour à Lyon et dans d'autres grandes villes notoirement dépourvues d'ophtalmologistes.

Vous qui salivez déjà en attendant que je vous fournisse le lien ...même pas dans vos rêves, même pas IRL, on ne fait pas de pub à Voldemort. 

J'attire  néanmoins votre attention sur une question que je me pose :

comme vous le savez, depuis mon coming out fiscal (voir aussi :   dépassements d'honoraires...) il est particulièrement difficile d'équilibrer le budget d'un cabinet d'ophtalmologie quand les charges augmentent et que le CS stagne depuis  une bonne dizaine d'années . Alors je me demande comment le saint homme pourfendeur de délais fera face à un loyer haut de gamme dans un quartier bling bling, à l'achat de matériel dernier cri, aux salaires de ses nombreux employés et à sa publicité pas éthiquement correcte...

Alors, si vous allez consulter cet homme ou ses apôtres, faites moi une faveur : racontez moi tout :  votre arrivée, combien de secrétaires, qui vous a examiné avez vous vu un médecin,  a t'on orienté votre choix pour l'opticien , combien de temps avez vous passé avec le médecin ? et si vous aviez une pathologie  glaucome, cataracte, DMLA  que vous a t'on proposé  ? combien de temps pour vous expliquer la suite des évènements ?


 

P1050087

Où vas tu chercher le Mal que n'a pas vu l'Ordre ?

Il parait impossible d'équilibrer le budget d'un cabinet secteur 1 doté d'un matériel dernier cri dans un quartier hyper chic. Alors il y a probablement un truc mais lequel ?

-faut il chercher du côté des joyeux donnateurs et investisseurs ? mutuelles, chaines d'optique ? blanchiment ?...

-les médecins salariés de ce centre sont ils enchainés à leur lampe à fente et tenus à  faire du chiffre ? mais quel chiffre ?!

d'après un rapide calcul : chaque médecin(ils seraient 3 ou 4), s'ils ne font que des consultations (sans actes techniques) devrait voir une centaine de patients par jour sur 5 jours...

Bien sûr ce calcul n'est qu'une estimation ...

Aussi, si un inspecteur des impôts passe par ici , il pourrait nous aider à préciser ces chiffres plus sérieusement...

Qu''un gars se pointe en clamant : je vais faire mieux et plus vite que tout le monde, et  je vais le faire au tarif sécu(dans une ville où il y a très peu  de S1), ce n'est pas tellement ça qui nous met en rage.

Il y a chez nous comme partout des gars qui prétendent ...(pardon j'allais être grossier, il y a des filles qui lisent ici)

Il feint d'ignorer  le hiatus entre les charges et frais fixes plus chers qu'ailleurs, et les tarifs conventionnels d'un autre âge.

(en 1995 CS=150F=22.50€ ;  fin 2002 CS = 23€  inchangé depuis  mais adjonction du  MPC+MCS ce qui amène la consultation  de base à 28€ encore aujourd'hui)

Nous aurons du mal à expliquer aux tutelles que la non revalorisation des honoraires depuis dix ans  nous empêche d'investir dans de nouveaux appareils utiles(champ visuel, OCT, RNM, laser), d'embaucher des orthoptistes pour nous aider dans certains actes.

Les responsables auront alors  beau jeu de nous citer en exemple ce discounter masqué.

Où avez vous rangé le goudron et les plumes ?0C97F7D819B9F369D93D4A7A3DBA79A0.jpg


 


 

 

Partager cet article

Commenter cet article

electricite paris 15/02/2015 20:52

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Siboconcerto 12/02/2012 23:58


Merci pour votre réponse compréhensive concernant mon malaise à être tripotée de l'oeil. Je vois, à la lecture des autres commentaires, qu'il faut se faire une raison et prévoir un rendez-vous
plusieurs mois à l'avance : c'est sans doute cela, ce défaut de patience et de projection dans un temps si loin, qui caractérise surtout les gens vivant en région parisienne et nous étions
effectivement habitués à un choix qui permettait une consultation à temps mais qui a sûrement dû nuire à la "fidélisation" au praticien (enfin, ce n'est pas mon cas).


Vous savez, je crois que je vais retourner voir l'ophtalmo dans ma ville. S'il est toujours là.

Gélule 12/02/2012 14:44


Cher Zigmund, je suis amie des ophtalmos depuis mon plus jeune âge, car myope comme une taupe tendance rapidement évolutive. Depuis que je suis interne à GrandeVille j'ai une ophtalmo, auprès de
qui je prends mes RDV de surveillance annuelle 6 mois à l'avance. Le jour où au FO ma rétine commençait à en prendre un coup, elle m'a organisé le laser dans la semaine. Voià. Point. Des
ophtalmos yen a plus assez, alors oui pour les suivis de surveillance standards, faut s'y prendre longtemps à l'avance. On le sait, c'est comme ça. Mais quand urgence il y a, c'est pris en charge
à temps.


Tout ça pour dire que je soutiens ta colère. Les délais ne sont pas de la "faute" des spécialistes, simplement de la démographie médicale. Quand j'étais petite, il y avait déjà une affiche dans
la salle d'attente de mon ophtalmo pour parler de ce problème de diminution d'effectifs. Faire de la "réclame" clientéliste tendance yakafocon, c'est du même niveau que dire que les vétos vont
remplacer les MG. Bon courage...

Zigmund 12/02/2012 15:00



merci de ton soutien et merci d'être passée ici en plein milieu de ta préparation de thèse.


je ne garde pas un trop mauvais souvenir de la mienne , peut être tout simplement parce que j'étais jeune, que je la faisais sur un truc qui me passionnait et passionnait mon boss et que j'avais
moins de pression. je raconterai pt être ça dans un post un jour


bon courage à toi j'ai hâte de voir de nouveau tes dessins et tes posts



Siboconcerto 11/02/2012 18:46


Bonjour Sigmund, je lis votre blog depuis deux mois environ, et c'est votre blog qui m'a fait découvrir celui de Papistacherie.


J'ai ressenti une sympathie immédiate pour vous en lisant les billets autour de la paperasserie adminstrative et la nappe de Noël ☺


Aujourd'hui, je décide de poster mon premier commentaire pour vous détromper sur les consultations ophtalm en région parisienne : je suis myope depuis 36 années maintenant et je suis sujette aux
problèmes d'exophorie, de photophobie, de diplopie. Je n'en dirai pas davantage pour ne pas trop divulguer mon carnet de santé... Au fil des années, "les ophtalmos" se sont claisermés et ont
disparu de zones entières de la région parisienne : celui qui me suivait est parti depuis 4 ans, celui qui l'a remplacé est un maniaque de la dilatation de pupilles assez brutal (je suis
douillette de la pupille) et bien qu'il soit dans ma ville, j'ai fui d'autant que son agenda s'est trop rempli : je ne pouvais pas obtenir de rendez-vous à dates raisonnables.


J'ai commencé à me déplacer plus loin : dans une ville limitrophe et après un rendez-vous obtenu en urgence pour 15 jours plus tard, l'ophtalmo, une dame près de la retraite, n'était plus
consultable : malheureusement pour elle, elle est en arrêt longue maladie depuis plus d'un an; je devais la revoir pour lui montrer les résultats d'un examen auprès d'un orthoptiste à l'hôpital.
J'ai alors cherché un médecin près de mon travail avec un délai de deux mois : j'ai trouvé une ophtalmo plus brutale que le fou de dilatation, elle se fâchait et fronçait les sourcils quand
j'exprimais par des soupirs lamentés et anxieux ma répugnance et mon angoisse à être tripotée de l'oeil. Elle était vraiment fâchée, j'ai abandonné au bout de 3 consultations, car en plus de cela
elle faisait attendre deux heures dans la salle d'attente. C'était devenu ingérable : je devais prendre des demi-journées entières pour cette consultation.


Je suis allée au dispensaire : il faut venir sur place, travailleur ou pas travailleur, un seul jour fixe du mois et c'est la foire aux rendez-vous : celui qui fait la queue une heure avant est
assuré d'avoir son RDV pour le mois suivant.


J'ai donc pris un RDV en hôpital, difficilement, car il faut prouver que la consultation ne concerne pas un changement de lunettes mais une pathologie. On a consenti à me donner un RDV pour dans
3 mois : l'échéance se rapproche, ce sera début mars.


Vous voyez, ce n'est pas facile non plus ici, ce qui de toute façon n'enlève rien à la pertinence de vos observations et conclusions par ailleurs.


 

Zigmund 12/02/2012 00:50



merci de votre passage et bienvenue ici


 je me doute que les choses ne sont pas forcément plus simples  en région parisienne vous avez pt être plus le choix...


je ne râle pas souvent sur les gens qui gigottent devant mes appareils parce que je ne suis pas un modèle de calme quand je passe de l'autre côté de la lampe à fente.


votre ophtalmo a peut être raison de vous dilater la pupille et de voir votre fond d'oeil à chaque fois si vous êts myope : important de vérifier la solidité de la rétine periph dans ce cas.



Tilleul 09/02/2012 17:44


Dans la région, il faut aussi attendre très longtemps pour obtenir un rendez-vous (chez certains ophtalmos, au moins six mois...) Jusqu'à présent, on  ne parle pas d'ouvrir de cabinets
"bling bling"aux RV rapides... Ca peut encore venir parce que c'est tendance d'ouvrir des "maisons" spécifiques (cardiologues, généralistes...).


J'ai souri en lisant ce billet... Merci pour l'humour!

Zigmund 09/02/2012 21:15



malgré l'humour ce billet est un coup de colère


mes RDV sont pris à 12 mois sauf urgences bien sûr


ce centre fait croire qu'il solutionne le pb des RDV chez l'oph


or il n'y a pas de pb de RDV à cet endroit : sur Paris et région parisienne  le délai moyen est probablement  de 15 jours