Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

la poussière sous le tapis

5 Avril 2013 , Rédigé par Zigmund Publié dans #et çà je le classe où ?


---
-Ce billet me trotte depuis longtemps dans la tête, avant même que je me lance dans l'aventure de ce blog.
Vient le moment de le mettre en forme...
Pourquoi maintenant ? 
Disons que l'actualité récente me met  face à la question du mensonge.GalleryGIFinsaland600.gif
Caché derrière mon pseudo, ai je le droit de mentir à ceux qui me lisent, et de brouiller les pistes pour ne pas être démasqué ?
Au fur et à  mesure de mes interventions sur le net ou sur les réseaux sociaux, des liens se nouent, quelques internautes deviennent des amis. Je n'ai pas oublié la chaine de "remontage de moral zigmundien" qui s'est enclenchée sur twitter, l'an dernier à la fin de la société française d'ophtalmologie quand je suis resté toute une journée cloitré dans une chambre d'hôtel à broyer du noir. mademoiselle-maurice-rainbow-origami-street-art-1.jpg
Dans cette seconde vie qu'est internet, j'ai rencontré des gens attachants ; (que j'aurais ignorés ou qui m'auraient ignoré dans la réalité)  certains ont su me trouver dans la vraie vie et parfois c'est moi qui ai volontairement  laissé tomber le masque.562770_241655929265279_1092112859_n.jpg
 Jusqu'à présent, je n'ai eu qu'à me louer de ces liens virtuels ou réels noués.
Et voilà que revient la question du mensonge : cette image de Zigmund n'est que leurre, écho, bouclier, schizophrénie assumée. 
Seriez vous déçus, vous sentiriez vous trahis face à celui (ou à ceux :-) ) qui se cachent derrière ce masque ? Cririez vous au mensonge ?
Bien sûr, je ments ici parfois, ( souvent ?) et il m'est  même arrivé de soutenir le regard d'un confrère en disant que je ne connaissais pas ce Zigmund dont il me parlait.
Moins grave que les mensonges de l'ex ministre des finances certes...
Je pourrais vous faire la liste des points sur lesquels je ne ments pas dans ce blog  mais ce serait autant de jalons pour que ma bien aimée ministre de tutelle me localise.(un gros mensonge se cache dans la phrase précédente : sauras tu le trouver  jeune padawan?).oph guerre des etoiles
Mes "mensonges boucliers" obligés ne sont  là  ni pour polir ou ni pour  dégrader mon image ; j'espère qu'ils ne font de tort à personne, au plus ils décevront/aient. 
Alors restons en là pour ce soir et abordons une question voisine du mensonge, qui me trotte dans la tête depuis le début de mes études de médecine. Je vais essayer d'être clair :banksy-street-art-tours-london.jpg
 
Il y a,  en gros, 2 moments dans la vie d un médecin :
-celui ou on n'ose pas poser une question parce qu on est jeune et où on se dit "plutôt que me faire engueuler par mon boss je vais me renseigner tout seul " en attendant je vais faire semblant de savoir ...
- et puis bien plus tard quand on a du kilométrage, on est bien conscient que ce truc là, on devrait le savoir absolument, sinon on est vraiment un gros nul.
 Mais voilà,  on a sans cesse  remis à plus tard la recherche sur le truc qu'on est censé savoir, on vit bien avec ce manque  on l'a en quelque sorte apprivoisé ... l-odyssee-de-pi-photo-1.jpg-
Parfois on discute de l'"impasse" avec un confrère plus savant, on voudrait l'interrompre et lui avouer qu'on est gros nul sur le sujet, à quel point on bloque  déjà sur les fondamentaux, bref qu'on y comprend que couic. 
A quelques années de ma retraite, il m'arrive de faire le compte de ces impasses non résolues, par flemme, faute de temps, de me désoler de ces boulets que je traine lamentablement depuis si longtemps, et de me dire que plus le temps passe et moins je pourrai les reconnaitre publiquement ou même en petit comité.
Heureusement  j'ai su  apprivoiser ces impasses, (qui ne concernent pas des situations médicales urgentes ou vitales)  j'ai appris à "passer la main"  humblement , afin de ne pas nuire à mes patients.
J'ignore si je suis le seul à vivre avec ces "monstres apprivoisés" ; peut être quelques uns de mes confrères oseront m'avouer hors caméra qu'ils  en élèvent également mais peut être suis je,  avec quelques hommes politiques  de tous bord à classer dans la catégorie des affreux menteurs.slide_278877_2064890_free.jpg

Partager cet article

Commenter cet article

go here 23/12/2013 12:52

I am glad and excited to read the article here titled Dust Under the Carpet and this is one of the best read so far. Glad to be on a reasonable and meaningful site after a long time and I am impressed by the quality information updates. Keep on adding more.

Mme de K 12/04/2013 15:03


j'adorerais voir ta tronche quand tu es en train de dire à un collègue que tu ne connais pas du tout ce Zigmund ! ! ! 

Zigmund 12/04/2013 19:04



je ne suis pas un bon acteur mais dans ce cas , en public surtout, j'ai mis la gomme et pris mon air le plus innocent .Cahuzac n'a fait que me plagier :-)



Adrienne 10/04/2013 08:14


il m'est impossible de juger en quoi tu mens (sauf peut-être quand tu écris que ta ministre est ta bien-aimée ;-))


pour ce qui est de mentir sur notre savoir, je crois qu'il vaut mieux dire honnêtement "je ne sais pas, je vais vérifier" (c'est ce que je fais, mais je ne suis pas médecin ;-) cependant du prof
aussi on s'attend à ce qu'il sache "tout"... mon message en disant "je ne sais pas, je vais vérifier" signifie en même temps: personne ne peut tout savoir, même pas si c'est son domaine personnel


pour ce qui est de mentir sur le blog, c'est surtout le mensonge "par omission": ne pas dire les noms ou les lieux exacts, les faits qui pourraient faire qu'on sera repérables ou reconnus


(mais le jour où quelqu'un me demandera: c'est toi, Adrienne? je crois que je me la péterai tellement qu'il me sera impossible de dire non LOL)

Zigmund 12/04/2013 19:02



excuse ma réponse tardive je croyais avoir répondu


mes manques dans ma profession me peinent secrêtement même si je les contrôle avec l'expérience et si je suis dépassé je sais être humble et passer la main.


le collègue qui m'a parlé de zigmund l'a fait devant d'autres collègues . si je m'étais trouvé face à lui seul j'aurais peut être avoué. bien sûr ça fait du bien à l'ego d'être lu et
reconnu 


si je retournais un jour en Belgique j'essaierais de te localiser (Walrus c'est plus simple) et j'aimerais me pointer chez toi avec un bouquet de fleurs ou une bonne bouteille et nous ririons
ensemble comme de vieux amis qui se retrouvent ...



Annick SB 09/04/2013 08:04


Je comprends tout à fait l'inquiétude !


 


Mais y a t-il un réel danger à ce que vous soyez reconnu ? 

Zigmund 10/04/2013 18:46



 le risque existe car les ophtalmos ne sont pas bien nombreux dans ce pays


d'un autre côté même dans mes billets de défense de la profession ou dans mes billetes "politiques" je crois être assez modéré 


écrire des horreurs sur notre ministre de tutelle en restant planqué derrière mon pseudo serait tentant  mais je n'ai pas les moyens de m'offrir un procès et si je le faisais, je ne
resterais pas longtemps anonyme.



Annick SB 08/04/2013 23:18


Mensonge ou trouille ? 


 


Mensonge ou lassitude ? 


 


Mensonge ou hypocrisie ??


 


Insoluble question du mensonge ...


 



Zigmund 08/04/2013 23:54



mensonge car inquiétude (pas trouille) d'être reconnu


lassitude non hypocrisie non plus 80 à 90% de faits réels ici avec quelques "modifications" littéraires pour être lisible ou pour égarer ceux qui s'intérrogent sur moi


dans la vraie vie je ne ments quasiment jamais (en écrivant ceci j'essaie de me souvenir de mon dernier mensonge : je crois que c'était il y a un an à un confrère qui m'a posé des questions sur
zigmund et où j'ai dit que je ne connaissais pas zigmund )