Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

le règne de mulot

4 Février 2011 , Rédigé par Zigmund Publié dans #luttes

sur ma boite mail perso je reçois,(comme  nous tous), des diaporamas de tous  styles, des textes ou des gags envoyés par des amis qui ont intégré mon nom dans une liste de diffusion. J'y jette toujours un coup d'oeil ; il est rare que je les re transfère pour ne pas charger les boites mail des autres.

Et de temps en temps,  on tombe sur quelque chose qui sort du lot qu'on a envie de diffuser. C'est le cas de cette fable  parue il y a peu  sur un blog de poésie avec pour signature : la belette.

Cette fable arrive à point nommé parce que justement, je fais une overdose de discours sécuritaires, de portes ouvertes enfoncées par les ministres.

En gros, j'étouffe, j'ai la rage et j'aimerais bien pouvoir crier "dégage " ou "casse toi etc..." et transmettre cette fable me semble plus correct et respectueux des institutions.

Car comme je l'ai écrit dans un commentaire à Madame de Keravel, ce gouvernement est le résultat d'un suffrage à 54%.(et pour provoquer je dis même nous avons voté à 54% ...)

Et que moi et quelques autres  sarcophobes se revendiquent des 46 % restants ne change rien à l'affaire. Nous avons eu le choix, nous avons choisi, il serait bon d'être plus judicieux dans les choix à venir.   

Donc un grand merci à la belette pour la  fable qui suit :


 

le règne de mulot

 
Mulot s’est retrouvé un beau jour au pouvoir
En bien manipulant les animaux stupides,
Et beaucoup s’étaient dit, tous seuls dans l’isoloir,
« Essayons celui-là qui n’a pas l’air cupide ».


Il avait intrigué des années en coulisse
À tort et à travers trahissant ses rivaux
Sachant à tout moment donner l’image lisse
D’un animal affable qui sait faire gros dos.


Une fois au pouvoir, le rongeur excité
Réunit ses amis, certains sentant le rance,
Dans un lieu très branché, pas du tout en secret
Et en marge du peuple firent grande bombance.


La suite révéla les tréfonds du rongeur
Qui une fois élu, parvenu à ses fins,
S’entoura d’une bande de vrais liquidateurs
Qui en un tour de main aux acquis mirent fin.


Il promet l’impossible, et ce, en pleine crise
Faisant croire au monde que c’est lui le sauveur
Des paradis fiscaux, il veut casser l’emprise
Et mettre au pilori tous les spéculateurs.


Tout cela n’est qu’esbroufe et manipulation.
Le temps jouant pour lui, il égare, dissimule
Dévie l’information en faisant diversion
Compte une fois encore sur le peuple crédule.


De parole facile, de l’acte, il est avare
Surtout pour inquiéter ses amis, les puissants.
Qui avec son accord du public s’accaparent
Ne concevant le monde qu’en le marchandisant.


D’un culot insolant, niant les évidences
Il a avis sur tout, même si, ignorant,
Faisant croire qu’il est un vrai puits de science
Il joue devant sa Cour le rôle du savant.


Tous les acquis sociaux sont dans la moulinette
Les uns après les autres placés sous le hachoir
Malaxés, écrasés et réduits en miettes
Il ne reste plus rien, l’avenir devient noir.


Devant tant de dégâts, les autres animaux
Se mettent à râler, appellent à la grève
N’admettent pas qu’ici il y ait tant de maux
Alors qu’il avait dit que ce serait le rêve.


Il est devenu sourd aux manifestations
Sa légitimité est pour lui la cuirasse
Qui le pare des coups de la protestation
Et commence à penser que le peuple l’agace.


Véritable obsédé de tout ce qui est sondage
Il ne voit que le chiffre, l’humeur de l’opinion
Nous rebat les oreilles de ces mauvais présages
De ceux qui comme lui sont de l’immigration.


Petit parmi les grands, monté sur talonnettes,
Il trône dans le monde et dans tous les médias,
Utilisant au mieux, le charme de starlette,
De sa grue condamnée à avoir les pieds plats.


Il vit comme un nabab au crochet du bon peuple,
Engrange une fortune, rêve dolce vita,
Espère au prochain tour, demeurer dans ses meubles
Et sûr que pour cela rien ne l’arrêtera.


La Belette
Janvier 2011

 

sur le même sujet , Martin Lothar a écrit  ça dans ses carnets de jungle  . allez le lire aussi . 

Partager cet article

Commenter cet article

Martin Lothar 14/02/2011 21:33


Merci pour le lien, cher Zigmung, mais vous savez, moi ces clownesques mulots politicards de tout poil, bord, azimut, sexe, nullité et bêtise, j'en ai ma claque depuis des lustres hein ! En 2012
(sauf guerre civile ou mondiale — mais je suis trop optimiste, là), l'un chassera l'autre sans que rien ni personne n'empêche le titaniqueste raffiot France (Mais ne l'appelez plus ainsi, c'est
xénophobe, raciste, voire néo-nazique) de sombrer corps & âmes (sic transit gloria mundi comme diront les vautours boursicotants et les crabes rappeurs, en rotant dans leur langue)
Je ne vous parle pas de l'Europe...
Mon hurlement de carnet de jungle est à la mort : Voilà que cette vermine festivo-médiatique de mes deux s'en prend à la justice. Tout fout le camp (vae victis) Cordialement.


Zigmund 15/02/2011 22:59



ça fait beaucoup de choses qui donnent envie de pousser des cris ...


 



Berthoise 10/02/2011 05:45


Je passais pour savoir si tu émergeais enfin de l'océan de paperasse que j'imagine sur ta table.
Bises.


Zigmund 10/02/2011 08:23



je crois que je vais couler !


seul point positif ma zigmund va mieux  comme je disais à soumarine


bonne journée à toi



soumarine 09/02/2011 22:20


T'as raison sur toute le ligne (du parti ah ah), Zig, mais moi il me fatigue le gros con qui nous gouverne là haut, il ne respecte rien ni personne et encore moins les gens qui sont au service de
l'état et essaient d'assurer une certaine continuité du service public malgré la casse systématique. Il me fatigue vraiment, le gars là haut, même plus envie de lui crier dessus, juste celle de
détourner la tête, dégoûtée.
Sinon, comment ça va, toi ?


Zigmund 09/02/2011 23:11



fatigué itou


ma zigmund va mieux et a une bonne voix au tel


la paperasse et la compta gagnent du terrain je vais y passer mes congés



FAbrice 08/02/2011 07:25


toutes mes félicitations à la Belette, J de la Fontaine a fait des petits !
bravo


Zigmund 08/02/2011 08:23



je lui transmets  votre mess sur son blog


merci de votre passage



caro_carito 06/02/2011 22:28


Les liens aussi, ils nous permettent de ne pas désespérer, de croire que... Bon lundi (c'est dans qq heures !)


Zigmund 06/02/2011 22:52



c'est vrai


bon lundi !