Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

le silence des chapeaux.

27 Février 2010 , Rédigé par Zigmund Publié dans #le défi du samedi

en réponse à la consigne #95 du défi du samedi

 

   49929201 pOlivier commençait à trouver le temps un peu long…

Il était tard ; dehors,  il faisait déjà nuit, et çà faisait  bien  deux heures qu’il marinait  dans  cette  salle d’attente  parfaitement  déserte de ce psychiatre renommé.

Pas l’ombre d’une revue féminine à se mettre sous les lunettes…Point de secrétaire accorte et court vétue et surtout ce silence …

Dans un coin de la pièce  ce porte manteaux d’un autre âge  où le patient précédent avait  oublié  son chapeau.

Sur le mur blanc, faisant écho au porte manteaux, des chapeaux ronds, sur  ce tableau qui  lui rapellait Magritte, avec  cette main , ce corps ouvert,  à peine caché par un chapeau breton .

Il s’était approché du tableau pour y chercher  une explication. Il  crut y voir la signature minuscule du médecin . De l’arrière du tableau , se décolla un morceau de papier sur lequel  était griffonné  au milieu d’un cours manuscrit  de psychiatrie  cette seule phrase lisible soulignée « vous avez fait médecine pour toucher des corps nus ! »*

 Et toujours ce silence et ces murs blancs.

Impossible de se concentrer sur son livre : la vie mode d’emploi de Perec.

 La porte capitonnée du praticien ne laissait filtrer aucun bruit , mais ce silence devenait inquiétant.

Et s’il était mort ?  Et si  le bon  docteur  était en train de découper  le cadavre du  malade précédent   pour le faire disparaitre ?

Armé de son seul courage et de son parapluie,** il se décida à frapper à la porte du praticien et à entrer malgré l’absence de réponse.

Allongé sur son divan, le médecin s’offrait une sieste probablement réparatrice, et s’il ne ronflait pas malgré sa corpulence,  c’était parce  que, dans son sommeil, il suçait son pouce...

 

 

*citation authentique d'un  cours de psychiatrie

** pas pu resister au zeugma

 
à la suite de cette participation Vanina  m'a envoyé ce montage  et Joe Krapov  m'a suggéré cette bande dessinéefreudaines02SilenceDesChapeaux PourZigmund


merci à tous les deux.

Partager cet article

Commenter cet article

madame de K 03/03/2010 09:43


J'avais du retard de lecture... je flâne un peu ce matin dans la blogosphère et je repars de chez toi le sourire aux lèvres ;-)


Zigmund 04/03/2010 08:32


:=)
souvent je passe silencieusement chez toi et ce que je lis me plait bien ...


muriel 02/03/2010 19:20


Pour répondre à ta question, non, je ne suis pas blogueuse. Vaguement blagueuse...C'est déjà ça.


Vanina 01/03/2010 22:01


Allons Zigmund!
Le double est une source inépuisable!

Le double il y a tant de point de vue possible... de l'alter ego au jumeau, de l'âme à l'ombre, etc.
Le Double invite à la rêverie, à l’absence ou au retour sur soi-même au gré de l’imagination de chacun.
Le Double se trouve entre la manque (le masque) et l’excès (la répétition), il dédouble ou redouble. Cependant sa place n’est jamais juste et définie, il est toujours en quête de l’autre
lui-même.
Et ce n'est pas à Zigmund que je vais parler du stade du miroir développé par son "confrère" Lacan!
Bcp trop d'idées me courent dans la tête dès que le double est évoqué...
Courage
Sourire
Vanina

Je ne suis pas sûre non plus de pouvoir participer, faute de temps cette semaine.


pierreline 01/03/2010 21:08


sympa ta réponse au défi. Je n'y ai pas répondu, malgré mon envie, question de paresse, pas les moyens de répondre au projet qui me trottait dans la tête et qui se passait lui aussi dans le milieu
psy: une pseudo correspondance entre Lacan et son prof de psychiatrie, de Clérembault, avec exposition de vignette clinique concernant un malade breton en pleine crise d'hystérie au masculin... Un
peu compliqué à podre, et surtout trop de recherches à faire.


Vanina 01/03/2010 17:46


Je connais les défis depuis bien longtemps! ... avant même que le blog ne soit créé, mais mon emploi du temps irrégulier fait de moi une défiante (et même en blogueuse) en pointillés...
Sourire
Vanina


Zigmund 01/03/2010 19:54


pour la prochaine consigne je suis mal parce que c'est ma proposition et je ne vais pas pouvoir me défiler et que pour l'instant je n'ai que des idées pas très claires . en plus emploi du temps
très plein.
depuis ma rencontre avec les défis je suis devenu "addict" et j'en suis malade quand je ne peux y répondre...