Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

un trente du mois d'avril

30 Avril 2010 , Rédigé par Zigmund Publié dans #around l'escale

Il y a vingt cinq ans, ma vie a basculé ...

C'est un anniversaire triste , c'est la fin d'une histoire d'amour;

A cette époque, âgé d' une trentaine d'années, je suis installé depuis peu, nous venons d'aménager à l'Escale et nous y prévoyons des jours heureux avec nos deux fils.

A midi, pendant une consultation, le téléphone a sonné annonçant l'accident  ; sonné,  j'ai reposé le téléphone et après avoir repris ma respiration, j'ai terminé l'examen de mon patient, le plus calmement possible.

Le diagnostic, je l'ai fait tout de suite quand elle a dit "pardonne moi "  mais je n'ai pas voulu y croire ...pas elle, pas moi, pas nous.

A partir de ce moment, je me suis accroché au "matériel" : j'ai d'abord foncé dans mon service pour demander un remplaçant, j'ai téléphoné partout, géré l'hébergement des enfants, expliqué à la famille et aux amis accourus pour nous soutenir.

Il y a eu les semaines en réanimation et  puis le centre de réeducation.

Toute la famille et les amis faisaient bloc autour de nous. Les croyants priaient, les non croyants voulaient croire au miracle.

Il y a eu le retour à la maison,  et ce silence effroyable entre nous.

Il n'y a pas eu de miracle ou alors différent de ce que nous aurions voulu : elle n'a plus jamais marché que dans sa tête, mais après trois ans, elle  a confirmé ce que je savais au fond de moi, et a choisi de partir avec "l'autre", me laissant anéanti mais libre.

Je me suis longtemps demandé si dans d'autres conditions, j'aurais cassé la figure à cet autre qu'elle avait décidé de suivre.

J'ai repris le travail avec l'idée idiote que ma première consolation serait de gagner de l'argent ; peu à peu, j'ai transformé l'Escale en une "communauté" disons une maison ouverte.

Mes parents  et les siens,  les amis ont été merveilleux, mes fils m'ont tenu la tête hors de l'eau ;  à l'époque, je ne savais pas bien dire merci...

Pourquoi la flûte enchantée ?

-Parce que c'est  mon opéra préféré

-Parce que quelques jours auparavant,  j'avais réuni tous les amis aux meilleures places pour assister à cet opéra et que c'est là que j'ai su qu'elle me quitterait

-Parce que j'ai commenté cette ouverture de la flûte enchantée au bac musique

-Parce que la flûte enchantée,  opéra maçonnique, montre qu'il faut mourir pour renaitre à la lumière...

Les années ont passé, je n'ai plus souhaité croiser sa route, je sais qu'elle est heureuse et  ne regrette pas son choix, et que ma vie est bien plus lumineuse que je ne l'imaginais en ce sombre jour d'avril ensoleillé.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Fluorette 17/08/2012 16:35


Oh, zig, je n'avais jamais lu ce post. Quelle tristesse il contient. j'ai l'impression que tu as reconstruit ta vie après ça. Mais comme ce doit être douloureux. Je t'embrasse.

Zigmund 17/08/2012 17:25



ce fut effectivement un choc, mais il m'a fait réfléchir sur ce qu'il fallait donner à nos patients et ce qu'il fallait leur refuser sans méchanceté mais fermement.(mon ex épouse qui travaillait
comme pro de santé non médecin donnait énormément de son temps et de son énergie  à ses patients, la fatigue fut la cause de l'accident)  



Pivoine 03/05/2010 01:50


Pareil pour moi - je ne le suis pas non plus, mais je me suis beaucoup documentée et je suis aussi sensible à cette école de la connaissance et de perfectionnement de soi (en très résumé).
Curieusement, cela m'a beaucoup aidée dans une autre sorte d'épreuve que j'ai eu à traverser. Les symboles ont souvent un côté universel.


Zigmund 03/05/2010 08:18



   :.   je ne sais pas comment on met 3 points en triangle  avec le clavier ces 3 points sont là pour faire écho au défi # 105 ...   :=) bien cordialement



Pivoine 02/05/2010 13:48


Il y a vraiment des récits parfois bouleversants dans certains journaux intimes. La flûte enchantée me touche aussi beaucoup... La remontée vers la lumière -une vie plus sereine, heureuse même
parfois- prend parfois beaucoup, beaucoup de temps.


Zigmund 02/05/2010 14:21



j'ai eu beaucoup de chance et beaucoup d'aide et de soutien.


elle aussi en a eu beaucoup et mène la vie qu'elle souhaitait mener(malgré le fauteuil roulant). il m'est difficile de parler pour elle, mais pour ce qui me concerne, cette catastrophe m'a fait
progresser.je sais maintenant qu'elle serait partie quoi qu'il arrive, et que notre bonheur n' était qu' illusion.


je ne suis pas, et ne serai pas franc maçon mais je suis sensible à leur recherche



joye 01/05/2010 14:15


Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts, comme a dit Nietzsche. Tu en es la preuve vivante.


Zigmund 01/05/2010 14:36



c'est vrai  et ça a été vrai pour nous deux déparément



Adrienne 01/05/2010 14:07


ce n'est que maintenant que j'ai pris le temps de regarder les extraits video; j'ai déjà assisté à 3 ou 4 représentation de Zauberflöte mais encore jamais on n'a amené Papagena sur scène sur un lit
à roulettes ;-)
c'est tout à fait dans l'idée du film de Bergman :-)
pour moi c'est difficile de dire quel est mon opéra préféré mais c'est celui qui m'a fait découvrir l'opéra, vers mes 18 ans


Zigmund 01/05/2010 14:39



je suis venu tard à l'opéra  toujours à cause de la flûte enchantée


mais ma route a été facilitée par l'étude très tôt de la musique


(et comme j'étais du genre docile et "éponge" pour les études j'ai aimé)


l'ouverture est sombre et sérieuse malgré qq envolées légères


pour le deuxième extrait je voulais un truc très délirant pour me faire pardonner d'avoir plombé l'ambiance ; le meilleur extrait qui montrait la scène juste avant (où papagueno veut se suicider)
avec une mise en scène moderne ne passait pas dommage elle semblait plus drôle.