Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

le trio infernal

26 Mars 2012 , Rédigé par Zigmund Publié dans #oeil et regard

 

Pourquoi  ai je  fait médecine et pas tueur à gages ?

Jusqu'à présent, mes consultations se déroulaient tranquillement et je n'avais pas de retard. 

 Léo Léone et Léontine m'attendent de pied ferme dans la salle d'attente. j'ai jeté un oeil consterné à leur dossier: elles ne sont pas extrêmement âgées, se déplacent bien, mais je sais qu'elles utilisent des armes non conventionnelles pour me prendre un temps fou.

Ça commence très fort, Léo qui conduit la voiture du trio (je crois qu'elle plafonne à 4/10 du meilleur oeil ! ) commence à me prendre la tête avec une histoire de rendez vous avec un correspondant et exige que je vérifie si son prochain contrôle avec moi est bien en juin.

J'essaie de lui faire comprendre qu'en l'absence de secrétaire (malade) je souhaite passer plus de temps à faire de l'ophtalmologie avec ses copines que du secrétariat !

Et voilà c'est gagné, je suis de mauvais poil !

Bon ! Léone et Léontine sont enfin dans mon bureau .

Léone assise  face à moi me submerge de paroles, impossible d'en caser une : elle larmoie ça gratouille elle me raconte en détail la poussière  dans l'oeil droit  qui la gratouille comme ci et comme ça et que même après c'est passé dans l'oeil gauche et qu'ensuite c'est repassé à droite et vous croyez que c'est grave et que même des fois ça pique un peu et quand ça larmoie ben ça gène drôlement et combien j'ai de vision et si ça se trouve j'ai la cataracte et qu'est ce que vous en pensez de tout ça et vos gouttes j'ai pas pu les mettre à cause de mon arthose et...

C'est du grand art ! pas possible pour moi de caser une phrase complète tout juste un : "euh ...",  "c'est à dire..."

elle a déjà repris sa logorrhée et je suis consterné de devoir attendre qu'elle s'arrête un moment pour reprendre son souffle, pour dire d'une traite :  est ce que je vais pouvoir  enfin en caser une  à la fin ?

  La voilà toute penaude, et  le temps de me dire que j'ai  peut être chouia forcé sur  les décibels, elle a repris son flot de questions ininterrompues. Ce manège éprouvant se reproduit  deux ou trois fois pendant que je tente de l'examiner.

Penser à demander à un neurologue s'il existe une lésion cérébrale(frontale ?) qui donne ce genre de logorrhée.

VieillesDamesLes_29062004.jpgLéontine est d'un autre style, elle a des troubles de mémoire qui n'expliquent pas tout, mais ce qui est dur c'est qu'elle ne comprend rien à rien et n'écoute pas. Depuis 5 ans, elle se pointe sans rendez vous pour baisse de vision tous les ans, régulièrement je lui demande de faire un laser qui règlerait le problème, et  je demande à ses deux copines de l'aider à organiser tout ça, et chaque année je constate que rien n'a été fait.

Léontine est  également difficile à examiner, ferme les yeux, se débat et  répond systématiquement à côté des questions.

Du coup, c'est Léone qui répond à sa place et retour au chapitre précédent...

Le confrère chez qui elle souhaite aller pour le laser est injoignable au téléphone, et n'a pas répondu à mes fax précédents... je passerai donc par internet pour demander le laser.

J'avoue que je rigole intérieurement en imaginant ce prestigieux médecin renommé, confronté à mon trio infernal...Apprenons à partager les Léontines !

A la fin de la consultation qui m'a pris presque une heure, quand je vais enfin me libérer de ces deux comiques, Léontine, très sérieuse m'assène le coup de grâce et me tend sa monture de lunettes et me demandant si je peux la détordre.

Suis je un médecin maltraitant si à ce moment là, j'ai eu une petite envie de lui tordre le cou ?

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

anne 07/04/2012 13:20


pas de copyright, il faut essayer devant un(e) léo qui dit " et pourquoi que.. et patati.. mais pourquoi donc..et
vous croyez pas que ?  ." et cela repart pour un tour en non stop... (mais, mon mari n'a pas de boule de cristal, il doit examiner les gens avant de pouvoir émettre quelques hypothéses ).


je ne parlerais pas meme sous la torture, peut faire rire la personne, et c'est gagné.


Quant aux personnes qui parlent avec un abaisse langue sur la langue, je crois que c'est fichu.. rien à faire.


il y a aussi les gens qui répondent au portable pd la consultation.. ( et blabla... ).. mon mari est parti prendre un café une fois, vu que la conversation durait et que la personne ne se rendait
compte de rien....je ne sais pas si elle a vu que le toubib avait disparu.


il y a aussi ( rarement) la personne qui parle qui parle... qui continue à parler, alors que le mari essaye d'induire un mouvement vers la sortie, en se levant du bureau etc.... mais je ne vous
apprends rien. Quand il y en a deux parlent en meme temps , c'est l'enfer : grand numéro ( ah, mon chéri tu te rappelles, les symptomes ont commencé en 1950, quand on a pris le rapide paris nice
de 8H30, j'avais une petite valise avec des coins en cuivre et une écharpe rouge....le voyage a été épouvantable. Elle etait bien cette valise... qu'est ce qu'elle est devenue d'ailleurs... tu ne
te souviens pas ?


ben non, je ne sais plus.... etc.. c'était la valise de ma mére ( et hop ) ca repart dans l'autre sens... ( tout ceci pour " depuis quand avez vous mal" par ex ... )


je crois que vous êtes des saints par moment...


courage..

Zigmund 08/04/2012 17:28



des saints ? peut être pas  : juste  pouvoir se dire le soir qu'on n'a pas trop honte de ce qu'on a fait ou dit (sans se laisser trop manger la laine sur le dos)


qd j'étais jeune étudiant , comme nous tous j'ai fait  quelques énormes gaffes ou bêtises. les erreurs dont je me souviens me collent à la conscience pour toujours et c'est pour ça que je
reste qd même assez attentif à ce qu'ils disent ou à mes réponses.


après de nombreuses années de pratique l'oph a ça de bien qu'on fait le diagnostic dans 25% des cas sans voir le malade juste au téléphone et dans 25 autres % des cas avant de les mettre à la
lampe à fente.( bon qd même c'est bien de vérifier qu'on est tombé juste !)



anne 07/04/2012 09:01


 Bonjour Sigmund... mon mari est Orl.. il a lui aussi des léons, léo, léontine... qui parlent sans arret...il est parfois difficile de les amener sur le fauteuil d'examen.. :-)


technique utilisée : il se léve, ne dit plus rien et attends devant le fauteuil... Leon, léo, léontine sont parfois capables de parler lors de l'examen des'oreilles, mais pire encore : avec
l'abaisse langue dans la bouche ! ( et la, j'avoue, je ne sais pas comment ils font ).


ou encore, il dit " je ne répondrais plus à aucune question meme sous la torture " ( on fait ce qu'on peut devant un flux de parole qui ne s'arrete plus )

Zigmund 07/04/2012 09:37



bonjour


merci de votre passage et merci des techniques pour contrer les léontines


 j'ai essayé +/- la première (ne plus rien dire du tout ) mais ça reste éprouvant ou alors faut se brancher ostensiblement sur un réseau social  sur son ordi pendant que léontine parle
... ou attrapper le téléphone et appeller chez soi en disant  un truc  type : "je m'occupe du pain "


mon patron casait à un moment de ce genre de monologue : "personnellement j'en ai jamais mangé"


 je vais tester "je ne répondrai à aucune question même sous la torture"  (copyright?)



joye 31/03/2012 07:05


Il te faudra inventer un moyen de soigner les yeux sans avoir affaire à leurs propriétaires. Il y a des vétos qui refusent de voir un chien sans qu'il porte la muselière, à réfléchir ! Si tu
pouvais inventer un moyen qu'ils t'envoyaient leurs yeux par la poste (ou FedEx) et tu les soignais dans le meilleur des délais, dans le calme et le silence...


Ah oui, ah oui, zig, si tu pouvais inventer cette méthode, tu serais milliardaire, rien que du brévet vendu aux autres toubibs en manque de temps.

Zigmund 31/03/2012 10:36



en fait je dois être un peu maso sur les bords parce que je les aime bien mes "Léontines" et il m'arrive de me dire que plus elles sont ch*antes, plus elles sont attendrissantes. j'ai bien sûr
aussi quelques "Léon" assez gratinés  également.


mes collègues savent souvent  très bien gérer ce genre de patients : il suffit de ne rien dire de ne rien expliquer de seulement faire travailler ses mains et de faire l'ordonnance sans rien
dire et une fois l'ordonnance faite dire "c'est 28€" ... (je caricature bien sûr )


en fait c'est moi le responsable : les "Leontines" (et "Léons") continuent à s'accumuler chez moi et à nuire à ma zénitude parce qu'ils savent que je les écoute...


je vais peut être aller faire une psychanalyse moi :-))


bisous Joye et pardon d'être en pointillés sur la toile mais j'ai qq gros soucis  qui me prennent bp de temps, je vais peu sur les blogs en ce moment et mes qq écrits ici sont en quelque
sorte une "thérapie" .



Chantal 30/03/2012 19:44


Je dois être une "Léotine! pour mon orthopédiste! Au début j'allais pour le genou gauche, mais depuis le droit s'y mis et aujourd'hui comble de Bonheur - l'épaule aussi. Bêtement en changeant la
vitesse de la 5e en 6e, aie l'éapule et depuis peut peu bouger le bras au-dela d un degres. En tant qur bovin, je suin bon pour êrtre reforme!  Ca allait apres la piqure, mais la frappe au clavier ravive la douleur - donc tapez ultra rapide avec un doigt! Je crois, je
suis bon pour des vacances.


Bonne soirée Zigmund

madame de K 30/03/2012 14:51


ah ben là ça le fait plus... tout à l'heure ton comm faisait 3 km de long ;-)

Zigmund 30/03/2012 15:57



ben j'ai réparé le bidule parce que le vide me filait des angoisses :-) merci m2K


(tous les prétextes sont bons pour ne pas finir ma déclaration d'impôts)