Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

les yeux d'Elsa

9 Janvier 2010 , Rédigé par Zigmund Publié dans #le défi du samedi

        

(réponse à la 
consigne #88  du défi du samedi )

    1988

 Déjà  deux ans que son bel amour avait fui pour d’autres bras.

 Tout allait changer, à commencer par ses yeux : noisette,  comment attirer un mâle avec une couleur aussi   commune ?  Elle aurait bien échangé ses cheveux bruns contre une tignasse de blonde platine, mais c’est le genre de coup de tête difficile à assumer. Par contre, pour les yeux ,elle était privilégiée : via un  copain ophtalmo et une opticienne,  elle avait pu, quelque temps auparavant,  essayer les premières lentilles  « qui changent la couleur des yeux »  à un prix abordable.

 Le résultat du premier test avait été  pitoyable  :  ces  lentilles-test d’un beau  bleu  ressemblaient, une fois installées sur la cornée,  à  un  vieux confetti percé d'un trou,  le regard était terne et artificiel, limite bovin.(prise de test !)

 Mais la commerçante vient  de  recevoir une nouvelle fournée de lentilles,  et la sachant motivée,  lui propose un nouvel  essai.  Elle a renoncé au bleu rêvé, et accepté  la couleur verte plus en accord avec la couleur noisette qui apparait  entre les  stries vertes  radiaires. OK pour essayer ces lentilles prototype sur un week end, à une condition : dès le lundi, matin,  telle  Cendrillon elle  devra les rendre dans  leur étui.

 Fière de ses nouveaux yeux, Elsa  se rend  à un diner entre amis. Malgré ses clignements incessants,  personne ne remarque rien, même pas sa copine de toujours.

« Tu ne remarques donc  rien ? finit elle par lui demander », « non ! » dit la copine  après un regard plus soutenu…(zut !!! grrr !!) »

mes yeux ?... »

"tes yeux ?  ben quoi,  t’as raté ton maquillage ?! "(ayez des copines !)

Elsa avoue  alors son test  et  déclare qu’elle va sans doute s’offrir ces lentilles.

Tout le monde regarde de près  (c’est pas trop tôt !) et s’extasie.

Sauf un copain qui lance joyeusement cette petite perfidie : « ben moi je n’aimerais pas rencontrer une fille aux yeux verts  qui, le soir venu,  enlève ses lentilles …et pourquoi pas des faux seins pendant qu’on y est ? » (re-grrr !!)

Le lendemain, dernier jour du test,  Elsa erre seule  dans sa petite ville de province. Elle va encore réfléchir ….mais avant de rendre  l’étui elle veut au moins s’offrir des photos  d’identité d’elle avec ces yeux verts provisoires.  Or le seul photomaton de la ville se trouve à la gare* et pire l’appareil couleur est en panne, le seul qui fonctionne dans toute la ville c’est le photomaton  noir et blanc. … enfer de damnation !

Verte de rage, Elsa est rentrée chez elle, a installé son appareil photo sur le pied  télescopique, réglé le retardateur , et tiré une pellicule (argentique-et couleur bien sûr) entière (36 poses) d’elle-même   avec  ses yeux verts  éphémères .. le lendemain matin elle a rendu les cache noisettes dans leur étui...

(*A la gare comme à la gare -of course)


cette histoire (vraie) est ancienne forcément puisque toutes les lentilles d'essai sont actuellement détruites, qu'elles sont proportionnellement  bien meilleur marché et bien sûr  à cette époque  la photo numérique n'est pas encore née.  

Partager cet article

Commenter cet article

joye 10/01/2010 14:46


Toutes ces lentilles, cela donne fin (sic) !

:-)


Zigmund 10/01/2010 23:46


la salade de lentilles vertes (blague à part ) est une spécialité appréciée à l'escale


Berthoise 10/01/2010 08:19


Je me rappelle des premiers essais de lentilles. Dures. Dur-dur.Et ce n'était pas pour faire la belle, enfin si peut-être un peu, c'était surtout pour quitter les culs de bouteille qui ornaient mon
visage.


Zigmund 10/01/2010 23:57


(ma réponse à ton comm s'est perdue)
j'ai aussi essayé ces lentilles dures c'était une erreur commerciale parce que( si on survivait à cet assai extrèmement douloureux) elles étaient inusables avec un entretien minime
cet inconfort était un énorme garde fou au moindre problème on était forcé de les enlever.
en ce qui concerne les "culs de bouteille" j'ai toujours trouvé que les verres de fort myope donnaient un regard assez beau voire attendrissant
mais je ne suis pas un grand myope...