Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

lettre à Elise

1 Mai 2010 , Rédigé par Zigmund Publié dans #le défi du samedi

 

Didier nous défie d'écrire une lettre à Élise...


ajoutons le défi suivant :

Le Jeu du Pendu

...mais si, vous connaissez ! ...ce mot que l'on doit deviner à partir de son initiale suivie du reste de son nombre de lettres masquées. Comme P_ _ _ _ _ _ _ _ _ vaut aussi bien pour Pantomime que Prisonnier ou Platonique, mais pas pour Plétorique parce qu'il y manque un "h" (après le thé).
Eh bien, à vous d'en disséminer une bonne demi-douzaine (6 pas moins, quoi) dans votre texte... on jouera aux devinettes dans nos commentaires :) et rira bien qui finira pendu(e) !

 

 

 

zigmund
c/o samedi défi
somewhere on the net
                                                      à madame  Elise Filou (bangster légale)

Madame,

Je vous écris pour que vous cessiez de m’importuner à mon domicile. Votre insistance devient gênante et mon épouse commence à se lasser de vos indécentes relances.

Non, ce n’est point chez nous que vous caserez vos actions bonnes ou mauvaises,  gardez vos assurances  bien peu rassurantes, vos subprimes malodorantes.

Je profite de cette lettre pour vous indiquer à quel point nous avons été choqués de votre appel pour que je justifie  un chèque conséquent fait  en prêt à un ami, et je regrette de n’avoir pas pensé à vous faire croire  que j’entretenais une danseuse  en cachette de mon épouse ou que, devenu yakusa, je souhaitais blanchir de l’argent honteusement gagné.

 De même, j’ai fort peu apprécié que lors du dépôt sur mon livret d’une somme pour faire des travaux dans ma maison, vous ayez cru bon d'essayer de me vendre un prêt (à un taux double) pour ces mêmes travaux. Je vous sais coutumière du fait puisque je vous ai vu proposer un crédit revolving à un chômeur    déjà sur endetté.

J’ai encore nombre de reproches à faire à vous et  à vos semblables, qui avez su vous rendre indispensables et entendez maintenant nous le faire payer

Vous êtes l’illustration vivante de la  fameuse  phrase de Georges Bernard Shaw :  «  un banquier est un homme  qui vous prête un parapluie quand il fait beau pour vous le reprendre dès qu’il pleut ».

Mais surtout, sachez qu’il est inutile de nous relancer pour vos produits financiers et ayez l’obligeance d’arrêter de tripoter mes comptes.

En  attendant le Grand Soir et en espérant avoir été compris,  je  vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes salutations inamicales.

Zigmund
usager  non usagé mais u  par votre usure


les solutions s'obtiennent en déplaçant le curseur sur le texte comme pour le surligner(je viens juste de l'apprendre)

Partager cet article

Commenter cet article

joye 04/05/2010 01:36


Re-b _ _ _ _ !!!


Zigmund 04/05/2010 08:26



t-h-a-n-k-s  joye et bravo pour ta participation



Adrienne 02/05/2010 11:09


le plus grave c'est cette méfiance qu'on a, et dont on est forcé de constater qu'elle est tout à fait justifiée... mais on ne peut pas se passer de banque


Zigmund 02/05/2010 13:00



c'est vrai qu'on ne peut se passer de banques


mais il y a une dégradation des services sans aucune contre partie ou même en faisant payer des services autrefois gratuits et surtout  on tend vers des "banques sans humains"


souvenez vous : autrefois le guichetier remplissait le bordereau de remises de chèques des personnes agées, maintenant c'est "debrouille toi" , ou "ya un automate !"


et pour retirer des sous sans carte bleue c'est grosse galère...



Berthoise 02/05/2010 07:38


Moi, non plus, je ne les aime pas.


Zigmund 02/05/2010 08:18



je suis  très scandalisé par leurs agissements...je fais mon possible pour leur pourrir la vie : utilisation maxi des chèques et non de la carte bleue (ce qui d'ailleurs permet de mieux
surveiller ses comptes),prêts familiaux ou amicaux,utilisation de l'argent liquide...