Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

nuit blanche

13 Février 2010 , Rédigé par Zigmund Publié dans #le défi du samedi

 

en réponse à la consigne #93 du défi du samedi

 

Ce jeune homme blond, aux cheveux coupés courts, entièrement vêtu de blanc, m'apparait depuis l'enfance. Il est ma statue du Commandeur perso.Peut être n'est il que le jeune interne qui décidera de mon devenir.

J'ai toujours trouvé étonnant que la plupart des occidentaux décrivent un squelette ou une vielle femme vêtue de noir tenant une faux.
Plusieurs fois, j'ai senti sa main sur mon épaule et supposé qu'il allait dire un truc du style :"je te suis depuis toujours, et maintenant, ton heure est venue... suis moi parce que là, c'est ton tour"

Et je m'imagine,un jour, une nuit, seul,quand  il me tendra sa main glacée, et je n'aurai pas d'autre choix que l'accepter.

Voilà, je m'imagine comme le Don Juan de Molière, ou comme le Don Giovanni de Mozart, voulant faire le fier et(peut être) mourant (déjà) de trouille...

a--5-.jpg

Bon maintenant que je vous ai bien plombé l'ambiance, je vous propose de regarder ce superbe final de Don Giovanni

-----------

---------------------


ps  : comme je séchais lamentablement sur la consigne un escalator a proposé que je vous raconte une consultation de proctologie...idée que j'ai refusé de creuser

Partager cet article

Commenter cet article

Berthoise 14/02/2010 15:46


Ça pour plomber, ça plombe.
Allez, bonne année !


Zigmund 14/02/2010 19:57


c'est sûr... moyen joyeux de démarrer l'année du tigre !
heureusement il y a don giovanni !


joye 13/02/2010 16:22


Don Giovanni !!!

:-)

Re-bravo.

(non, plus de grondements, promis)


Zigmund 14/02/2010 20:41


OB m'empeche de répondre à ton comm
 je recommence : fan de mozart
ai un grand faible pour la flûte enchantée et les noces de figaro
ai été fasciné par le mythe de don juan (pas seulement la collection de conquètes féminines) par sa révolte et cette présence obsédante du commandeur


madame de K 13/02/2010 08:55


en Bretagne, la mort est masculine, comme chez toi, personnifiée par un homme noir avec un grand chapeau : l'ankou


Zigmund 13/02/2010 09:14


j'ai connu l'ankou par une bd de sirou et fantasio