Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

racisme ordinaire

15 Juin 2010 , Rédigé par Zigmund Publié dans #oeil et regard

Ils étaient là, une bonne dizaine dans la grande salle d'attente de l'hôpital, venus d'un autre monde.

Ca se passait bien avant que la couleur de votre peau ou vos cheveux crépus, vous oblige à montrer patte blanche à chaque coin de rue.

Venus d'un grand pays d'Afrique francophone, ils accompagnaient le patriarche, un saint homme respecté , dont les yeux étaient en grand danger. Ils plaçaient toute leur confiance en nous, et  avaient visiblement voulu  nous faire l'honneur de leurs plus beaux  atours ;  ils portaient de superbes vêtements traditionnels, tous étaient d'une beauté et d'une noblesse à vous couper le souffle. Les trois épouses du chef étaient rayonnantes mais inquiètes. Le garde du corps était le seul vêtu à l'européenne. Le boss allait donc examiner ce chef  musulman reconnu et extrêmement  célèbre dans son pays. Alors, quand le patron m'a confié l'examen  de la réfraction du fils aîné, étudiant dans une école coranique, j'étais  fier et très  impressionné par cette  mission toute simple...

Pour mesurer les lunettes du jeune homme, j'ai du traverser le service.(le fronto focomètre=la machine qui mesure les lunettes se trouvait à l'autre bout du service)

Et c'est là que j'ai rencontré EB, un  interne qui m'avait remplacé une ou deux fois. Ce garçon, issu de la grande bourgeoisie provinciale, sortait tout juste d'un cocon familial, où on ne passe à table que coiffé, rasé, chemisé et cravaté(voire "noeud papillonné") et où on se vouvoie systématiquement. "Nous n'avions pas les mêmes valeurs", certes, mais  nous entretenions des rapports courtois voire cordiaux.

A EB qui s'étonnait de me voir là avec cette paire de lunettes dans les mains, j'ai répondu : "je vais mesurer les lunettes de Monsieur B " Et toute ma vie  je me souviendrai de sa réponse : "tu vas quand même pas faire des lunettes à un n*gre !".

Je n'ai plus revu EB qui  ne m'a plus jamais remplacé...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

docteurdu16 09/09/2012 12:35


Zigmund,


Merci pour ce témoignage qui ne m'étonne pas.


Mais j'ai été choqué par ta description de la personne que tu dénonces : comme s'il existait un déterminisme du racisme, un déterminisme social, les gens de droite étant racistes et, en
corollaire, les gens de gauche étant des humanistes parfaits anti racistes. Es-tu allé déjeuner dans la famille que tu décris ? As-tu parlé à ses parents ? As-tu discuté de ces problèmes ?
Non. 


Quand je parle des propos antisémites ou anti religieux de l'extrême gauche, Mélenchon et quelques uns de ses sbires, silence poli, quand je signale les dérapages antisémites d'Hugo Chavez, on se
tait, quand la répression au Tibet est approuvée par Mélenchon, on passe.


Ce racisme d'un autre âge vaut mieux que le racisme refoulé des chemises rouges même si, le jeune remplaçant, personnellmeent, à titre amical, je lui aurais mis ma main et le reste dans la
figure.


Amitiés.

Zigmund 10/09/2012 13:21



sur tw je n'avais pas compris ton intervention et j'ai répondu à côté


non mes amis de gôche ne sont pas des parfaits humanistes anti racistes et je n'aime pas les propos antisémites de Melenchon sous couvert d'antisionisme.


de même qu'il existe une gauche bien pensante caricaturale humaniste et tout et tout, il existe une droite extrême  caricaturale antisémite et fondamentalement raciste et je crois l'avoir
rencontrée : ceux là qui me reprochaient d'avoir tué jésus dans mon enfance. ceux là ne m'inviteront jamais à leur table dès qu'ils sauront la consonnance de mon nom ou s'ils le font ce sera pour
m'utiliser comme alibi.


ma main dans la figure au remplaçant peut être pas  c'est Jésus qui a dit "pardonnez leur parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils font" ma seule réaction a été d'être encore plus consciencieux
sur les lunettes et l'examen de cet étudiant musulman puis plus tard des autres membres de sa famille  et bien sûr de couper les ponts avec EB (qui porte les initiales d'un ministre du
gouvernement précédent qui aurait aussi mérité que je me mette en colère)


comme je l'ai écrit sur tw (à ton sujet je crois) "la violence n'est jamais la solution" c'est un ex soldat  qui a ainsi terminé un exposé sur le Krav Maga 


amitiés



caro_carito 20/06/2010 20:27


Il ya des fois des choses qui me sont incompréhensibles...


Zigmund 20/06/2010 21:01



moi aussi : vingt ans après je n'en suis pas remis


je me souviens avec émotion de la beauté et de la noblesse de ces gens 


et je me souviens avec colère de cette "douche froide " des propos de ce gars qui n'avait rien à faire en médecine



melle Bille 17/06/2010 13:34


Je ne vois pas quel commentaire je pourrais faire, tant ce racisme ordinaire m'insupporte. Merci de votre passage, à bientôt!


Zigmund 17/06/2010 14:16



je suis aussi resté sans voix c'était consternant



Adrienne 16/06/2010 16:10


d'accord avec Joye pour le dessin de Willem...
aussi n'ai-je pas participé ;-)

oui, que dire, que faire quand on est témoin de ça?
généralement je dis tout simplement: moi je ne suis pas raciste
et l'autre ça le gêne que je dise ça ;-)
(mais je le plante là, je ne discute pas)


Zigmund 16/06/2010 18:39



 effectivement je n'ai pas discuté.


pour le dessin de willlem (pour faire rapide) je trouve ça bien moins choquant  que les nombreuses publicités qui montrent des femmes faisant le ménage ou la cuisine pendant que monsieur
joue au foot ou choisit la voiture...mais je suis peut être  mal placé pour en discuter .:=)



joye 16/06/2010 13:48


Cela me fâche que cela puisse se passer encore de nos jours.

Mais j'ai ressenti un peu le même dégoût en voyant le dessin de Willem, là, un manque aveuglant de respect colorié de mépris pour les femmes.


Zigmund 16/06/2010 14:26



ça s'est passé il y a 20 ans


  cet échange a eu lieu sans témoins sinon j'aurais trainé ce garçon au tribunal(à l'époque la loi interdisant les propos racistes n'existait pas)