Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

Rosalie

27 Mars 2010 , Rédigé par Zigmund Publié dans #le défi du samedi

 en réponse au défi  du samedi #99


C'est mon patron qui m'a nommée  Rosalie.  

Classique règle en bois de 45 cm, j’étais crainte et respectée dans cette classe de CE2. Mon propriétaire avait passé presque toute sa vie à l’école, ce qui est normal pour un instituteur  ;  avant qu’on dise « professeur des écoles »,on disait « maître d’école ».

 On imagine difficilement que cet homme vieillissant, vêtu de son éternelle blouse grise démodée, avait pu être un petit garçon qui jouait aux billes dans cette même école publique devenue mixte après avoir été « de garçons ».

Il arpentait les rangs en rythmant ses dictées, il me balançait pour insister sur un mot  ou  une terminaison  difficile : « les genoux –« kssss » -», ou pour  suivre le cours d’un fleuve  sur la carte.

Dans ces moments, j’aimais déceler son sourire débonnaire derrière sa moustache à la Brassens.

J’ai parfois effleuré les doigts d’élèves récalcitrants, ou somnolents, mais c’était rare car mon propriétaire, plutôt calme, ne se mettait jamais en colère. Pour marquer son agacement il faisait sursauter toute la classe en  me tapant à plat sur son bureau : les chuchotements des garnements cessaient immédiatement (pour reprendre un peu plus tard...) les dos se redressaient, et  on entendait le silence pendant les quelques secondes suivantes.

Bien sûr, il m’utilisait  aussi pour tirer des traits sur son cahier, mais il me délaissait fièrement pour tracer  à main levée des traits impeccables sur le tableau noir. J’étais un peu jalouse.

A la fin de cette année 1987, mon maître, avant de partir à la retraite, m’a offert à un des  élèves de cette classe.

Si vous m’acceptez dans votre musée, je serai heureuse de revoir des enfants, qui viendront  s’agglutiner devant ma vitrine et j’espère que vous leur raconterez mon histoire.   

Partager cet article

Commenter cet article

Herri An Naoned 04/04/2010 07:52


Oui j'y suis retourne et j'en ai fait mon port d'attache pendant dix ans. Depuis bientot un an je vis en Inde. Encore un autre monde.


Zigmund 04/04/2010 15:35



mes voyages sont rares 


la Chine était un rêve très ancien que j'ai pu réaliser trois fois


j'ai eu des déceptions proportionnelles à mes rêves néanmoins j'espère y retourner.


si j'avais choisi l'Inde
j'aurais vu l'éclipse de juillet...


 



Herri An Naoned 03/04/2010 15:13


Cela me rappel ma vieille maitresse d'école, une vieille peau de vache qui avait pourtant rassurer mes parents de mes mauvaises notes.
« Je ne m'en fait pas pour lui » avait-elle dit avec gouaille, « Il a les yeux ouvert et l'imagination dans les starting block, quand il prendra sa course on ne l'arrêtera
pas ».
Je devais la revoir bien des années après, en fait je l'ai revue quelques mois avant son décès. Je débarquais de l'avion après deux ans en Chine, a l'époque ou personne n'y allait et en m'arrêtant
a la supérette de mon bourg d'enfance a la recherche de quelques snack, je la trouve trainant son cabas, Elle me reconnaît et pointant de sa canne le volumineux sac de marin qui me suit partout
depuis des années (non , je ne suis pas marin) me lance.
« -Mais d'ou tu debarque toi? »
Apres mes explications et mes doutes sur mes plans d'avenir.
« -T'en fais pas dans deux semaines t'es repartis, toi t'as les pieds qui te démangent et du Jules Vernes plein la tète. Dans ma classe déjà t'étais jamais vraiment la. Va pas me faire
l'andouille et devenir un miteux de pantouflard.»
Ben,Elle a eu tort, il m'a fallut trois semaines pour suivre son conseil.


Zigmund 03/04/2010 15:19



Sympa cette histoire . je n'ai jamais revu les profs que je n'aimais pas : j'avais menacé l'un d'eux (en terminale ) de le retrouver sur une table de dissection moi tenant le scalpel(facile
j'étais inscrit en médecine)


deux ans en chine ouah ! y êtes vous retourné depuis que le mot d'ordre est "enrichissez vous  ?"



poupoune 31/03/2010 23:32


le nouveau propriétaire a-t-il fait un aussi bon usage de l'héritage ?
en tout cas c'est une jolie façon de nous raconter cet instituteur.


Zigmund 31/03/2010 23:38



le nouveau  propriétaire était un assez bon élève intelligent et prometteur, copain de mon fils ainé


je pense  et j'espère qu'il a gardé rosalie (je lui demanderai qd je le verrai) mais il n'est pas devenu instit ( mais vendeur dans un grand magasin parisien)


 j'avais trouvé cette histoire de règle assez touchante quand mon fils m'en avait parlé il y a longtemps.



joye 28/03/2010 14:27


Re-bravo ! (et je ne suis pas la seule à l'avoir aimé !)


Zigmund 28/03/2010 14:33


merci joye
cette histoire est vraie
rosalie a été offerte à un bon (mais pas le meilleur ) élève de cette classe de CE2
 et j'avais trouvé très émouvant cette façon de "passer le flambeau "