Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

si glaucome m'était conté (3)

8 Juin 2012 , Rédigé par Zigmund Publié dans #oeil et regard

 

En relisant le texte qui suit et malgré mes efforts je le trouve assez aride : le lire en écoutant "Betty Davis Eyes" est peut être une solution.

-

ou alors (suite à intervention de Kyra) le canon de Pachelbel.

-

 Résumé des chapitres précédents :  le diagnostic d'un glaucome repose en gros sur 3 éléments

-la PIO =pression intraoculaire (1)

-le champ visuel(2)

-le fond d'oeil

L'examen du fond d'oeil est indissociable de l'ophtalmologiste, particulièrement dans l'appréciation d'un glaucome  pour deux raisons :

-le fond d'oeil s'examine  en binoculaire donc il faut une lampe à fente

00106lafa.jpg  et une loupe ou un verre à trois miroirs Igor1.jpg

-déterminer si le fond d'oeil est suspect de glaucome ou non nécessite une certaine expérience.

Ce qu'on va regarder c'est l'aspect du nerf optique(ce qu'on appelait la "papille " quand j'étais jeune).

Si nous reprenons l'image du ballon de foot (gonflé) nous avons vu que la valve représente le nerf optique, la face interne du ballon est tapissée par les fibres du nerf optique.

Si le ballon est gonflé trop fort ,la pression appuie sur le nerf optique et celui ci va progressivement se creuser.C'est ce creux (que nous appelons excavation) qui nous aide à déterminer s'il s'agit ou non d'un glaucome. En gros : "plus c'est creux plus c'est gonflé".

( glaucomatologues qui passez par ici et qui vous arrachez les cheveux  : ce billet est une super simplification  ! )

Il est facile  de différencier ce nerf optique normal (à gauche le champ visuel normal- "blanc "  et à droite une photo d'un fond d'oeil normal où le disque au centre est le nerf optique avec vaisseaux normaux et pas de "creux")

 normal

de ce nerf optique d'un glaucome avancétp-copie-1 

où l'excavation (ici de couleur blanche) saute aux yeux  est facile à repérer et où le champ visuel est bien atteint.(le blanc c'est ce qui reste de vision)

Mais, entre ces deux extrêmes,il y a de multiples variations, des creux évidents et d'autres plus fourbes et il y a des excavations aussi "normales" que le Hollande moyen  (on dit "physiologiques" en médecine), et quand il s'agit d'un grand myope l'interprétation devient difficile ou impossible.

Pour aider à interpréter le nerf optique, existent des machines couteuses qui s'apellent OCT (optical coherence tomography)un genre de scanner spécial oeil.

Cet appareil évalue la couche des fibres visuelles qui s'engouffrent dans le nerf optique.

 Outre ces trois paramètres ( PIO champ visuel aspect du nerf optique) plusieurs facteurs vont permettre de faire pencher la balance du côté hypertonie simple (= " ok, il y a un peu de  tension mais on surveille sans traiter") ou du côté glaucome (= gaffe, on traite et on surveille de près toute la vie).

pour les MG  que ça intéresse ces facteurs sont en vrac : les antécédents familiaux, l'épaisseur de la cornée, l'âge, la myopie,l'existence de troubles cardio vasculaires, d'un syndrome d'apnée  du sommeil, l'aspect de l'angle irido cornéen, le taux de cholestérol, l'âge et l'espérance de vie, .

Décider de traiter ou non une hypertonie est un acte sérieux qui engage le médecin qui va devoir "supporter" le patient, le motiver, justifier sa décision au patient, mais aussi à lui même.

Le patient va devoir accepter la surveillance et le traitement toute sa vie. Suivant la gravité, cette surveillance est timestrielle, semestrielle ou annuelle et alterne outre l'examen ophtalmologique courant champ visuel et OCT. Il va devoir accepter le traitement médical par collyres, à vie à instiller à heures fixe. A l'ophtalmologiste de faire accepter ces collyres efficaces malgré certains effets secondaires non négligeables, ou de proposer un laser ou un acte chirurgical.

 

 

 


Partager cet article

Commenter cet article

Cécile 16/06/2012 13:32


Un petit signe pour toi sur mon blog, va voir :)


Bon week end ZIg!


Bises

Zigmund 17/06/2012 10:45



je suis passé hier soir mais je dormais à moitié devant mon ordi 


un super grand merci 



chantal 13/06/2012 08:18


Je suis pas médecin et cela ne me choque ou sensibilise nullement chez l'humain, chez le chien c'est impressionnat. Peut-être suis-je habituée au bout de tant d'années et d'examen?!


Une fois, j'ai assité à l'ouverture d'un phlegmon (chez mon père). Cela m'a donné und idée pour le repas de midi, mon père en a bien rigolé. Ma mère est plus sensible là-dessus, je tiens de mon
paternel.


 


Bonne journée


 


PS comment va votre cousine? J'espère mieux.

Zigmund 14/06/2012 12:42



ma cousine va un peu mieux mais c'est pas gagné merci



joye 12/06/2012 13:28


J'ai bien fait de ne pas devenir opthalamo, zig, je ne supporte pas les détails, sans parler des photos....gloups ! Et pan ! Je tombe dans les pâmes.

Zigmund 12/06/2012 13:43



bon jédicale suis désolé je ne pensais pas que ces photos pouvaient être impressionnantes. 


à ma prochaine intervention sur un sujet médical je mets un truc en "en tête" type "joye ne regarde pas (c'est sérieux et pas moqueur qd nous devenons médecins nous comprenons que la vue de
certaines blessures ou opérations puisse traumatiser le public mais nous n'imaginons pas que des photos de fond d'oeil ou de champ visuel peuvent faire tomber dans les pommes.


tu te souviens de "délires zigmundiens ..."?  pour répondre à la
question d'un ami je racontais ce que j'écris dans le post à savoir comment on enlève le morceau de fer et de rouille (ni plus ni moins que ce qui était écrit)  il était à la limite de
l'évanouissement...


donc c'est vrai nous médecins sommes habitués à des choses dures donc nous sommes inconscients parfois des peurs des gens . ça mériterait un  post entier finalement . ..



Kyra 12/06/2012 01:26


PS:oui si tu as le temps ça m'interresse. 


petite correction: un méditerranéen qui a les mains attachées dans le dos, il est muet!

Zigmund 12/06/2012 13:51



ok  je ferai un jour 


pour le méditerrannéen muet je ne me souvenais plus de la blague :-)



Kyra 12/06/2012 01:11


Et oui moi aussi quand j'étais étudiante l'ophtalmo a été plus que réduite, je ne me souviens de rien à part le glaucome par fermeture de l'angle et que c'était dramatique. mais bon, moi aussi
j'étais feignante.. et c'était avant les ECN!


Pour le reste ma "culture ophtalmo" se résume á ce que j'ai appris aux urgences pendant les gardes. C'est à dire pas grand chose.


 

Zigmund 12/06/2012 14:08



j'imaginais que l'enseignement s'était un peu amélioré et complété je comprends mieux certaines demandes de consultations un peu à "contre sens" par certains médecins généralistes(ceci dit sans
méchanceté bien sûr ) .


nous oph avons oublié des pans entiers de médecine générale et le temps que nous consacrons à nous tenir au courant dans notre spé qui évolue très vite est pris aux "piqures de rappel" qui
seraient nécessaires en médecine générale