Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

un quinquennat qui dure dix ans

24 Février 2012 , Rédigé par Zigmund Publié dans #luttes

 au départ , le titre était "un quinquennat qui dure sept ans " : inspiré d'une intervention sur Twitter avec une confusion entre quinquenat et septennat.

 

Dix ans de gouvernement de droite...à quand la fin de l'hiver ?  rose

 

"César, prends garde à Brutus. Méfie toi de Cassius. Ne t'approche pas de Casca.Aie l'oeil sur Cinna.Ne crois pas Trebonius. Surveille Metellus Cimber.décius Brutus ne t'aime pas.Tu as offensé Caïus Ligarus.Chez tous ces hommes il n'y a qu'une seule  pensée et elle est dirigée contre César.Si tu n'es pas immortel, prends garde à toi..." William Shakespeare Jules Cesar II 3

 Je viens de terminer la cinquième chronique du règne de Nicolas Ier de Patrick Rambault.

C'est ma préférée, peut être parce qu'elle relate des faits récents. La lecture de cet ouvrage m'aide à supporter la campagne électorale et me donne un peu d'espoir.

Malgré la joie procurée par  cette prose écrite dans une langue impeccable, qui ne craint ni l'usage du passé simple ni de l'imparfait du subjonctif , j'espère  qu'il n'y aura pas de sixième parution.

AjBNhhwCAAETPb- large 

Je regarde les Grecs s'indigner, je regarde leur pays sombrer...

Nous sommes des privilégiés, bien d'autres peuples souffrent, se sont fait voler leur révolution ou se font massacrer à l'arme lourde.

 Mon bulletin de vote et mes  maigres écrits (et qq interventions sur les réseaux sociaux)sont les seules armes que je m'autorise. Il m'arrive de regretter ma modération, sans doute due à l'âge, à la fatigue.

Un second règne, même s'il est démocratiquement décidé  me serait insupportable. Dans mes rêves les plus fous, il m'arrive  d'imaginer un exil, mais pour où, devenir l'étranger de qui ? 800px-Roma flag.svg

Extraits

" Ils arrivaient en foule devant les grilles du Château, qui tremblaient sous leurs coups. Il y avait des vieux, des jeunes, des hommes et des femmes, des employés, des paysans, des professeurs, des lycéens, des juges, des médecins, des précaires, des furieux, des chômeurs, des indignés et des fatigués. Sa Majesté demanda ce qu'ils criaient. Le cardinal de Guéant, qui avait l'oreille fine, lui répondit :" ils crient  : Dégagez Sire ! "

----------------------------------

"ADRESSE A NOTRE DEPRIMANTE MAJESTE AFIN QU'ELLE PRENNE SES DISPOSITIONS ET LA PORTE

Incommensurable Seigneur, voyez avec clarté les choses comme elles sont, jusqu'à quels excès, quels malheurs, quels périls vous ont poussé votre penchant naturel, la satisfaction de vous même.Gémissez-en utilement, courageusement et sauvez votre Etat en embrassant, par une pénitence également juste, le remède unique à tant de calamités présentes et à venir : dégagez, Sire .


NB les 3 textes en italique sont extraits du livre

Partager cet article

Commenter cet article

zut 27/02/2012 11:00


Sur les 23 présidents de la république à ce jour on dénombre 11 avocats.


Les statistiques ne sont pas de notre coté......

Zigmund 27/02/2012 12:58



vous êtes dur de me plomber mon moral comme ça en début de semaine ... bienvenue ici néanmoins



caro.carito 26/02/2012 11:11


En ce moment, il est devenu tellement omniprésent que c'est encore plus insupportable, pitié faites el taire...

Zigmund 26/02/2012 12:10



en fait j'aurais du écrire un quinquennat qui dure dix ans parce que contrairement avec son discours de soit disant rupture ça fait  10 ans de droite là


et puis j'ai une grosse overdose de lui et de ce qui l'entoure. j'ignorais en 2002  qu'un jour  je regretterais chirac ?



Mme de K 26/02/2012 09:55


au moins c'est clair... ;-)


je n'arrive même pas à imaginer un second mandat ! monsieur de K pessimise et garde un oeil sur les sondages... moi je ne peux même pas affronter l'idée ! les français sont quand même pas si c*ns
? tu me diras, les italiens ont bien réélu Berlusc** ; mais les français, non ! non hein ?

Zigmund 26/02/2012 12:15



parfois je serais tenté de mettre un truc du style  dans ma salle d'attente : "le Dr Z serait heureux de se séparer de X% de sa clientèle (suivront les chiffes de  la blonde et de
nicolas premier) ceux là sont invités à venir chercher leur dossier " ça raccourcirait grave les délais de RDV chez moi le hic c'est que  aussi   peu déontologique que la pub du
zorro de l'ophtalmologie  sur tous les médias. l'idée même d'un 2eme quinquennat me rend malade vraiment



Berthoise 25/02/2012 10:02


Oh non, pas un second mandat...  Non, non.

Zigmund 25/02/2012 12:23



rien qu'à l'idée d'un second mandat j'ai envie de me bourrer d'anxiolitiques. je ne supporterai pas ...



Siboconcerto 24/02/2012 21:54


La langue de Patrick Rambaud est magistrale et classique sans être pleine d'affectation et d'afféterie comme ça peut être le cas lorsqu'on reste fidèle à la belle langue. Je considère que son art
littéraire est digne du prix de l'Académie Française qu'il a reçu par le passé.


Quant au sujet qui occupe les chroniques de Monsieur Rambaud, j'ai la chance de lire des billets comme le vôtre qui en parle, à ma place, bien mieux, avec justesse, avec du coeur, avec la
pondération que vous regrettez : vous ne m'auriez pas touchée sans elle...


Je n'oublierai jamais que vous avez écrit : "Dans mes rêves les plus fous, il m'arrive  d'imaginer un exil, mais pour où,
devenir l'étranger de qui ?"


Je me pose la question en écho : devenir, à nouveau, l'étrangère de qui d'autre encore ?

Zigmund 24/02/2012 22:26



 l'écriture  me permet de supporter les derniers jours de ce quinquennat qui fut si long et qui je l'espère ne se renouvellera pas. S'il s'agissait d'une simple opposition droite gauche
j'aurais probablement gardé pour moi mes intentions de vote. ici il s'agit d'autre chose qui est bien plus grave et me fait parler d'exil. mais l'exil j'ai déjà donné et malgré mes papiers et mon
passeport je reste ici un étranger.