Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

oculistiques 11 : la machine à faire les lunettes

5 Septembre 2009 , Rédigé par zigmund Publié dans #oeil et regard

petit préambule

cet article était destiné aux défis du samedi en même temps que l'enfant et le rhinocéros, en réponse à la consigne#71

A vous chers amis défiants de raconter sous la forme qu'il vous plaira

ce que vous avez vu et ce que l'autre a vu !


Çà s’appelle un ARK (réfracto kératomètre automatique) et çà  ressemble à.  un jeu vidéo. D’un côté s’installe le patient,  de l’autre côté le manipulateur.( moi  en l'ocurrence)
 

Le patient voit un dessin :  souvent  il s’agit d’une montgolfière rouge  s’élevant dans un ciel bleu  au bout d’une route. (il est arrivé qu’une femme très pieuse y voit « la bonne dame », mais ceci est une autre histoire…)

De mon côté, sur l’écran bleu puis gris, je  ne vois que l’œil du patient,  très agrandi ; à l’aide d’un joystick,  je centre, comme si je visais, un  faisceau lumineux sur la pupille(*) tout en exhortant le patient à ne pas remuer sans arrêt…

Tout  çà vous a un petit côté magique, voire  « guerre des étoiles »  pas désagréable.

 Membre inconscient du trio, la machine, elle, ne voit rien mais déduit miraculeusement (**) la réfraction du patient c'est-à-dire de quelles lunettes il pourrait avoir besoin et me délivre un ticket de caisse avec plein de chiffres en sous entendant : «voilà, j’ai fait mon boulot, maintenant débrouille toi, mon grand ! ».  

Jeune étudiant, j’ai   détesté l’idée même de cet appareil nouveau venu,  sensé me remplacer voire me mettre au chômage  ... Puis je l’ai apprivoisé, j’ai appris à repérer ses erreurs et ses limites,  et je le vois  aujourd’hui  comme  un compagnon ludique bien utile pour déterminer les lunettes des jeunes  enfants,  et de toutes sortes de gens qui ont du mal à choisir entre deux verres de lunettes.

Une fois que les fabriquants de ces appareils ont  casé  à prix d’or leurs machines à tous les ophtalmos de ce pays, ils se sont tournés vers les opticiens avec un autre argument tout simple *** : cet appareil  vous permettra de booster vos ventes de lunettes.

 Les dernières machines sorties vous font comparer vos (vieilles) lunettes(ringardes****) à celles(belles et neuves) que l’opticien pourrait vous faire (contre un joli chèque)… l’opticien comme le vendeur  ne voient que chiffres  en $ et € derrière cette machine qui est devenue, malgré elle, un casus belli.

La façon de regarder ce jouet,  c’est ce qui différencie (ou devrait différencier) le médecin du marchand.

 

*parfois pupille fait de la résistance

** inutile de me demander comment çà fonctionne, je n’en ai qu’une vague idée .

*** écrit noir sur blanc dans une parution récente

****sélection du ringard digeste (croyez bien que j’ai honte d’avoir osé !)

Partager cet article

Commenter cet article

joye 06/09/2009 16:30

http://listen.grooveshark.com/#/song/Pinball_Wizard/2208115

:-)

Next player sees again !!!

:-)

Zigmund 06/09/2009 16:45


je connais cette chanson d'elton jones , mais mon anglais* est trop ancien pour que j'en comprenne les paroles.
 *jeune j'étais très bon en anglais, j'imaginais même en faire ma profession, et avec le temps mon accent est devenu monstrueux, reste pas mal de vocabumlaire


Berthoise 05/09/2009 21:38

Mon ophtalmo corrige ce que dit la machine à mon sujet, j'en conclus qu'il fait bien son boulot, ce dont je ne doutais pas.

Zigmund 06/09/2009 09:13


la machine se trompe faiblement assez souvent (l'ordonnance est quasi tjrs différente du ticket) rarement elle se plante gravement; pour les jeunes enfants(si on ne met pas de gouttes) elle est
inexacte.