Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

architecture irréfléchie

28 Août 2009 , Rédigé par Zigmund Publié dans #Table et divers déboires

Une petite école  en Bretagne.

Sur le toit de l’ancienne école,(2 étages) sont collés des ballons, comment sont ils arrivés là ? Les enfants responsables  sont ils devenus champions de basket après de tels lancers ?

En face, se trouve le nouveau bâtiment,  dans le style « breton moderne », d'une esthétique discutable (mais il y a pire...). A deux endroits, le toit descend  par une pointe acérée assez basse, suffisamment pour blesser un enfant qui court sans regarder devant lui en essayant de prendre du recul pour lancer un ballon sur le toit d’en face. Pour cacher les traces de sang des gamins, éviter les accidents, pleurs, voire procès, un pneu découpé  du plus bel effet architectural  a été collé sur la pointe acérée.


O combien de gamins  qui sont partis confiants, qui  de l'ardoise traitresse ont taté le tranchant ! 

Partager cet article

Commenter cet article

La Dame de Nage 04/09/2009 21:13

Pour Rouen, le toit n'est pas à portée d'yeux.

Dans mon école, il y a des ballons sur le toit … et même parfois une chaussure !!! J'apprécie que ce soit au deuxième étage … quand les ballons sont coincés sur celui du préau … Qui va les chercher ? Sommes nous assurés ? Comme je suis une des rares à m'y coller, les enfants stoppent d'eux-mêmes la partie de foot et … me tiennent l'échelle. Par contre, je ne monte plus sur le toit, de crainte de passer au travers.

Autre risque à hauteur d'yeux, les attaches des tuteurs aux jeunes arbres.

Lorsque j'étais directrice, j'ai dû batailler avec les services techniques municipaux pour que les arêtes des piliers soient recouvertes de baguettes en L chanfreinées. Un élève avait dû être recousu suite à une bousculade.

Zigmund 04/09/2009 23:07


lécole est finalement un endroit dangereux
autre danger on y apprend à lire à compter et à réfléchir...


joye 31/08/2009 04:01

Je connais une école élémentaire (si ce n'est pas un collège)avec un toit un peu comme cela en Anjou,et pour quelque raison qu'il soit, cela me rappelle aussi l'église du square à Rouen où Jeanne d'Arc a brûlé.Un toit plus comme une pente de ski qu'un toit, quoi.

Zigmund 31/08/2009 08:22


peut etre que l'archi a voulu faire d'une ardoise deux coups et faire un tobogan


Berthoise 29/08/2009 05:04

Sur les toits des écoles ( j'en connais quelques uns), on trouve aussi des cerceaux, des bonnets, des avions en papier avant qu'ils ne se délitent.
Je n'aimerais pas surveiller la récréation dans cette cour-là. Le toit me parait effectivement bien dangereux.

Zigmund 29/08/2009 23:56


je n'ai pas encore compris comment çà tenait ...çà fait 3 ans qu'on a remarqué çà..
j'ai un copain archi peut etre que je lui montrerai les photos un jour.