Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-rhinoceros-regarde-la-lune

lointaine et proche famille

11 Novembre 2009 , Rédigé par Zigmund Publié dans #souvenirs

Un aller retour pour voir mon papa qui est rentré à la maison , en assez bonne forme, en attente d’une grosse intervention qui l’angoisse. Mon oncle a pris l’avion  de Marseille pour venir  voir son frère  l’espace d’une journée. Je n’avais pas vu mon oncle depuis une quinzaine d’années, tout simplement parce que plein de kilomètres nous séparent et que le temps et les vacances manquent.

Ma famille est répartie  un peu partout, dans le pays (et un peu à l’étranger)  principalement Marseille, Toulouse, Vichy et Paris.

(mon grand père Henri est lejeune premier au centre deuxième rang 1919)

Autrefois, nous nous retrouvions (avec les marseillais) à Vichy pour Noël, puis nous « descendions » sur Toulouse pour le nouvel an, puis  nous remontions dans notre  Bretagne et  Ligérie d’adoption.

Vichy à noël était un émerveillement, souvent il y avait de la neige, nous nous entassions à 10 -15 dans un petit deux pièces, du centre ville. Nos deux grands-mères (une tante sans enfant qui s’était occupée de mon papa et ma grand-mère) nous couvraient de baisers. Elles se  saignaient   pour nous offrir des cadeaux, pas toujours à notre gout,  mais que je conserve encore comme des trésors. Elles y joignaient des cartes fleuries et parfumées, où elles exprimaient de façon dithyrambique leur affection et leur amour. Bien sûr que tout çà avait un côté étouffant, mais tout cet amour faisait chaud au cœur, et  nous étions contents de retrouver nos cousins de Marseille et Vichy.





A Toulouse, nous remettions çà avec la famille de ma mère, là aussi,  nous retrouvions plein de cousins et cousines ;  les berges de la Garonne  proches, ou le terrain de basket  (aujourd’hui, devenu toboggan routier) étaient nos lieux de jeux .Quand elle rentrait « du magasin » qui était toute sa vie, ma lumineuse  grand-mère nous  préparait des plats un peu trop riches en graisse, et chantait  en s’accompagnant au piano.Me reste le souvenir ému de mes grands mères, jettant un verre d'eau sur la voiture pour nous faire promettre de revenir puis nous regardant partir...


Après leur disparition, la tradition du « tour de France » s’est estompée, nous étions devenus adultes, nous avons choisi des chemins très différents…

Il y a bien longtemps que je ne suis pas retourné à Vichy,  je retourne plus souvent à Toulouse  à la recherche d’un morceau de mon enfance…

Je voudrais  consacrer à mes cousins, cousines , oncles et tantes,  plus de temps,  mais c’est difficile, j’aimerais qu’ils viennent me voir…

Nous aurions plaisir à leur faire partager la lumière de la Loire, le blanc des tuffeaux et les toits en ardoise, leur faire goûter l’Aubance et le Savennières, le Bourgueil et le Chinon, et aussi les fouées, et bien sûr, à  leur montrer les châteaux.

Des pans entiers de ce blog leur sont destinés, témoignage  légèrement déguisé de notre vie,  mais je ne pense pas qu’ils prennent le temps de le lire.  

Partager cet article

Commenter cet article

Aude 17/11/2009 17:54


Ils sont beaux vos souvenirs.


Zigmund 18/11/2009 01:10


ils me tiennent à coeur et reviennent à ma mémoire régulièrement . j'étais jeune, ni heureux ni malheureux j'aimais ces gens qui ont soit disparu, soit suivi des voies très différentes.


madame de K 14/11/2009 08:09


c'est bien quand dans les souvenirs y a de la chaleur et de l'amour !


Zigmund 14/11/2009 14:39


amour et affection bien sûr
 chaleur : c'était dur à vichy car l'appartement était surchauffé ( en chauffage collectif).
 je les aimais bien tous avec leur gentillesse un peu envahissante mais sincère.


caro_carito 13/11/2009 23:21


Je trouve que Vichy a un certain charme et j'aime les voyages. Mais retrouver la famille pour moi cela voulait dire traverser l'océan...


Zigmund 14/11/2009 00:21


j'aime effectivement l'aspect viellot du centre, des sources, mais à long terme (therme ouaf ouaf !) je trouverais çà étouffant(et puis j'aime bien avoir la mer pas trop loin)
j'ai bp aimé marseille mais n'y suis plus allé depuis 25 ans, çà a du changer...


Berthoise 12/11/2009 06:00


Belle famille.
Moi, non plus, je ne vois plus personne et pas à cause des kilomètres. C'est dommage, mais ainsi va la vie.


Zigmund 12/11/2009 08:26


je me désole que mon papa (pour bp de mauvaises raisons) n'ait plus accès à mon blog.
en ce moment je vais souvent le voir mais les  choses écrites sont différentes des paroles